Tuto : Mettre en place un NAS Asustor

Durant les deux dernières semaines, je vous ai présenté, de manière générale, le NAS Asustor AS5002T, avec son système d'exploitation ADM (ici) ainsi que les applications mobiles Asustor (ici et ). J'espère que cette présentation a suscité en vous de la curiosité et que certains ont déjà sauté le pas et acheté ce joujou 🙂
Aujourd'hui, je vous propose un petit tutoriel sur la mise en place d'un NAS à la maison. Si l'opération peut paraître aisée pour un geek dans mon genre, ce n'est pas le cas de tout le monde. Allez let's goooo

Logo de la marque Asustor

 

Installation physique

Je vous passe les étapes du déballage qui ne présente pas ici grand intérêt. Une fois tout déballé, il faut installer le (ou les) disque(s) dur(s) dans le NAS. Pour cela, vous allez avoir besoin d'un tournevis cruciforme. Pas de panique, c'est très simple et rapide. Sortez les tiroirs du NAS, en appuyant sur le bouton de déverrouillage (voir photo ci-dessous). Placez votre disque dans le tiroir et vissez le à l'aide des vis fournies. Replacez ensuite le tiroir dans le NAS et verrouillez le. Le cas échéant, procédez de la même manière avec le second disque.

NAS AS5002T d'Asustor

 

Identifier l'adresse du NAS

Vous pouvez maintenant brancher votre NAS : câble d'alimentation et au moins un câble réseau. Une fois l'appareil allumé, il va falloir trouver l'adresse IP qu'il a obtenu sur votre réseau local. Là, deux solutions s'offrent à vous : se connecter sur le routeur (ou la box internet) pour voir quelle adresse a été attribuée au NAS, soit utiliser l'outil Control Center présent sur le CD fourni avec le NAS. L'installation de cet outil est simple : suivant, suivant, suivant [...] et terminer. Puis, au lancement Control Center va détecter votre NAS et vous donner son adresse IP.

L'application permet de détecter les NAS Asustor présents sur le réseau local

L'application permet de détecter les NAS Asustor présents sur le réseau local

Maintenant que c'est fait, on va pouvoir passer à l'initialisation.

 

Premier démarrage

Ouvrez votre navigateur internet préféré et saisissez l'adresse IP de votre NAS dans la barre d'adresse, puis validez. Vous arrivez alors sur un écran de Bienvenue.

L'écran d'accueil ADM lors de la première initialisation

L'écran d'accueil ADM lors de la première initialisation

Cliquez sur Custom Setup pour procéder vous même au paramétrage. Si vous le souhaitez, vous pouvez cependant procéder à une installation "automatisée", en cliquant sur 1-Click Setup. Ici, on est des foufous alors c'est parti pour l'installation personnalisée. La fenêtre suivante vous permettra de choisir vos options de date et heure.

ADM : réglage de la date, de l'heure et du fuseau horaire

ADM : réglage de la date, de l'heure et du fuseau horaire

Ensuite, vous allez pouvoir choisir le nom de votre NAS (nom d'hôte) et définir un mot de passe pour le compte admin.

ADM : choix du nom d'hôte et du mot de passe admin

ADM : choix du nom d'hôte et du mot de passe admin

Vient maintenant le tour du réglage réseau. Si vous branchez plusieurs câbles réseaux, vous pouvez choisir ici votre mode d'aggrégation. Sachez que vous pourrez également modifier ces paramètres par la suite.

ADM : Paramétrage réseau

ADM : Paramétrage réseau

Place au stockage ! Si vous avez inséré deux disques dans votre NAS, vous aurez ici la possibilité de choisir votre configuration RAID.

ADM : configuration du stockage

ADM : configuration du stockage

ADM : préparation des disques durs

ADM : préparation des disques durs

Allez, dernière étape : l'enregistrement du NAS. Perso, à ce moment là, j'ai fait un peu ma feignasse en me disant "oh aller, je m'enregistre pas...". Mais je me suis vite retrouvé bloqué. En effet, pour avoir accès au portail d'applications (App Central), il faut avoir enregistré son NAS... Prenez donc le temps de le faire, cela ne demande que quelques instants.

ADM : enregistrement du produit auprès d'Asustor

ADM : enregistrement du produit auprès d'Asustor

Et voilà, votre NAS est opérationnel. Les choses sérieuses vous pouvoir commencer !!!

 

Gestion des applications

Passons donc maintenant aux choses sérieuses. Votre NAS est prêt. Vous aussi ? Très bien, nous allons maintenant aborder le sujet des applications, car il en existe un bon nombre dans le magasin d'applis. Ces applications vont pouvoir vous permettre de faire tout un tas de chose. Ouvrez donc votre navigateur internet et saisissez l'adresse du NAS dans la barre d'adresse. Vous arrivez alors sur le fenêtre d'authentification d'ADM. 

Fenêtre de login d'ADM

Identifiez-vous à l'aide de votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Comme vous n'avez pas encore créé de compte, l'utilisateur sera admin et le mot de passe est celui que vous avez défini lors de l'initialisation. Ouvrez ensuite AppCentral qui est le magasin d'application d'Asustor.

AppCentral est le composant ADM permettant d'ajouter des applications au NAS

Qui dit première utilisation dit acceptation des conditions d'utilisation. Vous avez désormais l'accès au catalogue des applications. Si vous n'avez pas enregistré votre NAS lors de l'initialisation, vous aurez le droit au message d'erreur ci dessous et AppCentral ne se lancera pas. Il vous faudra alors procéder à l'enregistrement du produit avant de pouvoir l'utiliser.

Enregistrement nécessaire pour l'AppCentral

Y accéder c'est bien, l'utiliser c'est mieux. Voyons donc maintenant l'exemple de l'installation d'une appli : Git. Lancer AppCentral. Cliquez ensuite à gauche sur Toutes les applications. Là, deux choix s'offrent à vous. Vous pouvez naviguer avec l'ascenseur à droite parmi toutes les applications pour trouver celle que vous cherchez ou bien utiliser la zone de recherche en haut à droite pour saisir le nom de l'application recherchée. Une fois que vous l'avez trouvée, il vous suffit de cliquer sur Installer.

AppCentral : cliquez simplement sur Installer

Attendez quelques secondes le temps que l'application se télécharge et s'installe (ce qui est relativement rapide).

AppCentral : installation de l'application en cours

Lorsque vous voyez Installé, c'est que c'est terminé. Votre application est désormais installée et prête à être utilisée.

AppCentral : l'application est installée

 

Création et gestion des utilisateurs

Jusqu'à présent, si vous avez suivi mes instructions, vous n'avez qu'un seul utilisateur : l'administrateur, avec lequel vous vous êtes connecté lors de la première initialisation. Il va donc falloir créer des comptes. Peut-être que certains d'entre vous ont envie de me dire "Pourquoi créer des comptes ? Pourquoi ne pas utiliser l'administrateur puisqu'il peut tout faire ?". Si effectivement l'administrateur possède tous les droits et qu'il peut tout faire, ce n'est pas pour autant qu'il faut utiliser ce compte en permanence. En effet, il est préférable, notamment pour la sécurité de recourir à des comptes dits "utilisateurs". Ainsi, si votre mot de passe est intercepté lorsque vous vous connectez, le pirate n'aura pas trop de droits pour altérer votre système. Puis avoir des comptes est très pratique. Si, par exemple, vous avez plusieurs personnes qui utilisent le NAS, chacun dispose de son compte, éventuellement de ses données personnelles que les autres ne verront pas etc. Puis cela permet également de mettre des quotas. Pour ne pas avoir la surprise de se retrouver un jour à court d'espace à cause d'un utilisateur quelque peu négligeant. Je vous propose donc de voir maintenant comment créer et gérer les utilisateurs des NAS Asustor.

Pour créer et gérer ses utilisateurs, il va falloir se servir de l'application contrôle d'accès. Inutile d'aller chercher dans l'AppCentral, car cette application est installée nativement avec le NAS. Il suffit de cliquer sur l'icône ci-dessous :

Asustor Data Master : l'application Contrôle d'Accès

La fenêtre Contrôle d'Accès va alors apparaître. Dans celle-ci, vous pouvez gérer les utilisateurs, les groupes d'utilisateurs, les dossiers partagés et les privilèges relatifs aux applications. Nous allons ici nous intéresser aux utilisateurs locaux. Sélectionnez donc Utilisateurs Locaux dans le volet gauche de la fenêtre, si ce n'est pas déjà sélectionné puis, cliquer sur Ajouter.

Asustor Data Master : gestion des utilisateurs locaux

L'étape suivante consiste à vous laisser guider. Il faudra dans un premier temps donner un nom à votre utilisateur (pour l'exemple, on va créer Bob) et lui définir un mot de passe. Les champs adresse mail et description ne sont pas obligatoires.

Asustor Data Master : création d'un utilisateur local

Cliquez ensuite sur Suivant. Vous aurez le choix entre deux possibilités : définir vous même les permissions de l'utilisateur ou bien en faire un administrateur. Dans notre exemple, on va attribuer manuellement les permissions à Bob car on ne veut surtout pas qu'il soit administrateur.

Asustor Data Master : choix du profil de l'utilisateur local

Sélectionnez donc la première option et cliquez sur Suivant. On arrive à l'étape du (ou des) groupe(s). On a, en effet, la possibilité de créer des groupes d'utilisateurs. Dans certains cas, cela peut s'avérer pratique, mais on ne va pas aborder le sujet ici. Si vous n'avez créé aucun groupe, par défaut, vous en avez deux : users et administrators.

Asustor Data Master : choix des groupes de l'utilisateur local

En tout logique, on va mettre Bob dans le groupe users (utilisateurs). La fenêtre qui suit vous donnera alors la possibilité d'attribuer les droits d'accès souhaités à votre utilisateur.

Asustor Data Master : assignation des droits de l'utilisateur

Dans cette fenêtre:

  • DA = Deny All, soit en français Aucun Accès
  • RW = Read Write, pour Lecture Ecriture 
  • RO = Read Only, pour Lecture Seule

Ainsi dans l'exemple, Bob n'a pas le droit d'accéder au dossier Surveillance et il ne peut que consulter les dossiers Music, Media et Video, sans pouvoir modifier, créer ou supprimer des fichiers. Un clic sur Suivant et vous aurez alors la possibilité de définir un quota pour l'utilisateur.

Asustor Data Master : assignation d'un quota à l'utilisateur

 

Après les dossiers, viennent les autorisations sur les applications. De la même manière que vous avez défini des autorisations sur les dossiers, vous allez pouvoir choisir à quelles applications votre utilisateur aura accès.

Asustor Data Master : autorisations sur les applications

 Voilà, nous en sommes déjà à la dernière étape : valider les informations et c'est OK.

Asustor Data Master : validation de la création de l'utilisateur

 

J'espère que ce tuto en trois temps vous aura permis d'appréhender un peu le fonctionnement du NAS. Si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez pas à utiliser les commentaires de cet article. D'autres tuto arriveront prochainement sur l'utilisation des NAS Asustor.

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. Avatar juliencor dit :

    J'ai oublié des choses ! Etre geek ne s’improvise pas...mais ça serait sympas de donner plus d'explications.
    Par exemple :
    En lisant
    « Place au stockage ! Si vous avez inséré deux disques dans votre NAS, vous aurez ici la possibilité de choisir votre configuration RAID. »
    Bah pour moi il manque des infos RAID ? quoi comme choix ? ce qu’il conseille ? enfin les trucs comme ça…

    Merci d'avance 🙂

    • Sandstorm Sandstorm dit :

      Salut Juliencor,
      Je comprends ta (tes) question(s). Il est vrai que pour les non initiés, obtenir des précisions sur les différents RAID est nécessaire pour faire le bon choix.
      Je ne pense pas, mais cela ne reste que mon avis perso, que ce genre d'informations ait sa place dans un tutoriel, car cela pourrait perdre un peu le fil... C'est pourquoi, au regard de tes questions, je prépare un petit article sur le stockage, au sens large, qui devrait être publié cette semaine. Un article généraliste, qui ne s'applique pas spécialement au NAS Asustor, mais à tous les types de NAS (et serveurs de stockage).
      Enfin, sache qu'Asustor ne préconise pas tel ou tel type de stockage puisque chaque RAID possède ses avantages et ses inconvénients, et cela dépend tout simplement de ce que tu veut faire de ce stockage...
      Bref, encore un peu de patience et tu devrais être éclairé d'ici jeudi 😉
      ++

  2. Avatar Gaeil dit :

    Sinon, j'ai un AST3202T, avec 2 disques de 4 to, adm 2.5.4
    je peux vous dire qu'il n'y a pas la petite boîte de dialogue avec le choix du mode raid...la première fois que j'ai fait la config, à la fin j'ai cru que je l'avais ratée...j'ai re initialisé, etant bien decidé à la voir..lol
    Peine perdue. On a le choix entre 2 options opaques pour un non initié...
    Maximum capacity et balanced...si on choisi balanced, on est d'office en raid 1
    Je pense donc que les ecrans diffères suivant le type de nas...et le nombre de disques...
    Je présume que ce "tuto" (quand même récent) s'adresse justement à des gens peu habitués à faire ce genre de mise en service. Donc attention...les ecrans ne seront pas forcément comme ici...

    • Sandstorm Sandstorm dit :

      Bonjour Gaeil,
      Le tuto date de Juin 2015 (bientôt 1 an). Peut être que cela a évolué depuis.
      Je devrais en réinitialiser un prochainement. Je pourrais te dire ce qu'il en est !
      ++

      • Avatar Gaeil dit :

        Ok merci. Mais peut être que la boite de dialogue avec le choix n'apparait que s'il y a un nas avec au mini 3 disques..vu qu'avec 2, c'est vrai qu'on a pas trop le choix ´ soit faire une seule capacité globalé soit un raid 1...d'où le fait qu'il ne donne pas d'autres choix avec une boîte déroulante.

  3. Avatar wilex dit :

    salut, merci pour ce tuto, par contre peux tu m'aider sur la configuration à rentrer dans mon as5004t pour que ma tablette et le pc portable de ma fille ne puissent (via reseau domestique wi-fi) avoir qu'un droit de lecture. actuellement depuis la tablette et pc portable on peut modifier les fichiers présents sur le nas . Merci

  4. Avatar EXPOSTA dit :

    Très bonne explication ; malheureusement je l'ai lue après avoir initialiser mon NAS. Je l'ai fait en deux fois et bêtement j'ai mis à chaque fois un mot de passe différent. Ce qui fait que je peux entrer dans le NAS, mais je ne peux rien y transférer car je n'ai pas "les droits d'utilisateur". Je ne sais plus comment faire pour n'avoir qu'un seul mot de passe ou simplement avoir les droits d'utilisateur. Pourriez vous m'aider ?

  5. Avatar jcade dit :

    Bonjour, j'ai suivi la procédure d'install, nom du Nas et mot de passe, mais quand je lance le Control center, j'ai un message d'erreur "nom d'utilisateur ou mot de passe incorrect.
    J'ai fait un "reset", aucun effet.
    Est-ce que je dois réinstaller les paramètres d'usine et comment faire.

    Merci pour la réponse, je galère un peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.