Mon retour d'expérience Free Mobile

J'ai été parmi les premiers à m'inscrire chez Free Mobile en janvier 2012. À l'époque j'avais un forfait avec engagement chez Virgin Mobile. Cela ne m'a pas arrêté, j'ai voulu découvrir par moi même ce qu'allait donner le réseau du quatrième opérateur de téléphonie. Etant en plus à l'époque client Freebox, je trouvais cela logique, à terme, de conserver uniquement cette nouvelle ligne mobile. Aujourd'hui, et après 3 ans d'utilisation, je m'en vais. Petit retour sur cette expérience Free Mobile.

 

By dalbera from Paris, France (Totem Uploaded by russavia) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

 

Retour d'expérience Free Mobile

Free Mobile : un lancement compliqué

Au lancement de l'offre Free Mobile, en janvier 2012, les choses n'étaient pas très simples. Premièrement l'opérateur n'avait pas encore son réseau sur l'ensemble du territoire. Un accord d'itinérance a donc été mis en place entre Free et Orange, pour permettre aux abonnés Free de basculer sur le réseau Orange dans les zones non couvertes par Free. Ensuite, le nombre d'abonnés était limité. Il fallait donc souscrire rapidement, faute de quoi, on ne pourrait plus bénéficier de ces offres. J'ai donc souscris dès le premier jour des inscriptions. Forcément, à ce moment il fallait attendre au moins 15-20 jours pour récupérer la SIM... Celle-ci reçue, j'ai pu profiter de mon nouvel abonnement... Des problèmes de réseau ont très vite été rencontrés par les abonnés free : lignes indisponibles, impossibilité de passer un appel ou d'envoyer un SMS. Mais personnellement je n'ai pas eu à me plaindre car je n'ai pas trop rencontré ce genre de problèmes.

A côté de cela, un espace client en ligne est disponible. Celui-ci est très succinct : le site est encore en cours de développement. Et le service client, apparemment est difficile à joindre d'après les clients...

 

Le couac de l'itinérance

Dès février 2012, comme je viens de l'indiquer, des problèmes ont touché les usagers de Free Mobile. Ces problèmes étaient dûs à l'itinérance avec le réseau Orange. Les passerelles entre les deux réseaux ont rapidement montré leurs limites. Leur saturation entraînant des communications difficiles, voire impossibles, les deux opérateurs ont du trouver une solution. Ces passerelles ont été multipliées pour pallier le problème. Jusque là, même si je rencontre quelques difficultés, je me dis que c'est normal, c'est le début de Free Mobile et il faut être un peu patient : cela va évoluer dans le bon sens.

Autre problème lié à l'itinérance avec Orange : l'impact sur l'autonomie des smartphones. Deux fois par heure, la SIM recherche les antennes Free Mobile. Et cette opération s'avère consommatrice d'énergie. J'avoue que perso, même avec un téléphone neuf et des efforts considérables (NFC, bluetooth, localisation éteints et WiFi allumé seulement en cas de besoin) impossible de dépasser une journée d'autonomie... Bon je me suis vite fait une raison, mais c'est gênant tout de même.

Petit à petit, j'ai commencé à m'apercevoir d'un phénomène étrange : parfois, mon smartphone affiche une connexion data (3G, 3G+, H+) pourtant il semble qu'aucune data ne passe : impossible de surfer ou de rafraîchir un flux Facebook ou Twitter. Et ce phénomène s'est accentué au point de ne quasiment plus avoir de data sur le téléphone, mis à part en WiFi... Un problème de saturation des liens dû à l'itinérance ? Possible. En tout cas c'est très gênant et frustrant également.

Je suis régulièrement les rapports de l'ARCEP et Free est toujours à la traîne au niveau de ses services. 

 

Arrivée de la 4G

L'arrivée de la 4G. Voilà qui m'a remis du baume au cœur. Free annonce que la 4G sera incluse dans son forfait à 20 €. A la même époque, les concurrents proposent la 4G dans un autre forfait, plus cher. Contrairement aux concurrents qui sont plutôt à la traîne, Free propose un fair-use de 20 Go (généralement entre 3 et 5 Go chez les concurrents). Pour ceux qui ne connaissent pas le terme, le fair-use est la quantité de données que l'utilisateur peut utiliser, au delà le service fonctionne toujours mais les débits sont réduits. Un réel avantage donc ! Free déploie des antennes pour bâtir son réseau, et celles-ci sont (toutes ?) 4G. Bref, je me dis que le futur du réseau s'annonce bien. Mes premières impressions le confirme : au début tout est nickel. Je fais régulièrement des tests de débits (lien) et les résultats s'avèrent corrects, sans être exceptionnels. J'ai continué encore par la suite, et les débits ont même eu tendance à monter un peu. Du moins pour ma part. J'arrive même à atteindre assez souvent des débits de 60-100 Mb/s. Puis, plus le temps passe et plus ça se dégrade. Aujourd'hui je ne dépasse plus les 30 Mb/s... donc plus vraiment de débit 4G.

Pire que cela, dans ma rue je ne capte la 4G que la nuit (et encore, c'est pas toutes les nuits...). Encore un problème dû à l'itinérance ? C'est possible. Il est en effet probable que mon smartphone accroche une antenne Orange, donc pas de 4G (car le contrat d'itinérance ne concerne pas le réseau 4G). Et s'il ne se remet pas à chercher une antenne free lorsque je sors, je reste sur le réseau Orange et c'est mort...

Bref, je me retrouve avec des nouveaux problèmes de connexion de data non fonctionnelles, comme mentionné plus haut.

 

Partir : la délivrance ?

Depuis des mois que je pensais le faire, j'ai enfin décidé de mettre fin à cette expérience catastrophique, pour partir à la concurrence et bénéficier d'un vrai réseau... Il est en effet possible de trouver un forfait 4G au même prix que le forfait Free (20 €). La seule différence se situe au niveau du fair-use qui se trouve être, par exemple de 3 Go chez Sosh au lieu de 20 Go. Certes cela peut faire une grosse différence. Mais à quoi servent d'avoir en théorie 20 Go alors qu'on ne peut même pas les utiliser ? À rien ! Je suis un gros consommateur, et rare sont les mois où j'ai pu dépenser plus de 500 Mo de data chez Free... et c'est pourtant pas l'envie qui me manquait. Bref, la décision est prise, je suis parti chez Sosh. J'ai reçu ma nouvelle SIM cette semaine, hop, j'active ma ligne et... J'ai retrouvé de la connectivité à l'extérieur !!!

Honnêtement, si vous n'êtes pas vraiment satisfaits, ça vaut le coup d'aller voir ce que ça donne à côté. Surtout maintenant, avec les forfaits sans engagement, il est bien plus facile de changer d'opérateur téléphonique, tout en gardant son numéro grâce à la technique de portabilité. Je verrai par la suite ce que ça donnera, mais pour l'instant je suis satisfait du changement. Sachez que si vous désirez changer, je peux vous parrainer chez Sosh, ce qui vous donnera un mois gratuit ! Demandez en commentaire si vous êtes intéressés. 

Que vous soyez chez Free Mobile, Orange/Sosh, SFR/Red, Bouygues/B&You n'hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires de l'article.

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. DamienAlex dit :

    C'est fou j'ai l'impression de lire mon histoire à quelques détails prés. Comme toi je ne dépensais pas plus de 1 Go par mois sur Free. Et pourtant je suis un gros consommateur de data. Je suis parti chez Orange et je ne le regrette pas.

    • Sandstorm Sandstorm dit :

      Salut DamienAlex,
      Héhé ! Tu as bien eu raison. On verra à la fin de l'itinérance avec Orange si la qualité s'améliore. Peut être que si c'est le cas je repasserai chez Free...
      Merci pour ton commentaire.
      ++

      • Falconsnak dit :

        J'ai eu le même ressenti avec mon switch chez Sosh et j'ai pu faire quelques tests de débits avant.

        Dans un coin paumé mais où je captais a fond.

        SIM Free antenne Orange down: 0.04 Mbps
        SIM Sosh antenne Orange ( au même endroit) down 4.5Mbps

        Depuis mon passage chez Sosh je n'ai eu aucun souci de 3G ou autre alors que chez Free ...

        My two cents

  2. Sandstorm Sandstorm dit :

    Merci pour ton témoignage Falconsnak !

  3. @iGeek67 dit :

    J'étais client Free l'été dernier et je reconnais que le réseau côté Data était catastrophique. Je suis donc parti...
    Depuis décembre 2014 (VP Free) je suis revenu, dans un premier temps pour le prix de la VP et pour voir si le réseau avait évolué côté 4G sur Strasbourg où je vie.
    Résultat je suis satisfait du réseau Free dans l'agglomération de Strasbourg et en dehors car depuis janvier Free à donné un sérieux coup d'accélérateur dans la progression de son réseau. A ce jour je reste donc client Freemobile et je profite pleinement de mes 20Go tous les mois, et du Pass Destination qui au passage est très intéressant chez Freemobile. 😉

    Laissons le temps à Free, Rome ne s'est pas construit en 3 ans...

    • Sandstorm Sandstorm dit :

      Salut iGeek67,
      Oui je suis d'accord avec toi il faut que le réseau se fasse... après j'étais dans une impasse avec la data inaccessible tous les jours... dans ce genre de cas c'est inutilisable... il devrait y avoir plus de contrôle sur la qualité afin de remédier a ce genre de soucis... qu'il y ait des couacs ok, mais que des clients n'aient jamais de data...
      Je reste convaincu qu'il y a des endroits où ça fonctionne bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.