OVH Summit 2017 : retour sur l'événement annuel d'OVH

Le 17 octobre dernier se tenait à Paris l'OVH Summit 2017, un événement organisé par OVH pour parler de son évolution, présenter sa stratégie, échanger avec ses clients etc. Créé en 2013, l'OVH Summit est devenu un événement incontournable pour OVH, ses partenaires et ses clients. Depuis la création du Summit en 2013, j'assiste à cet événement. D'une part, parce que je suis client OVH depuis des années (et je consomme de plus en plus de leurs services), mais d'autre part, parce que j'aime beaucoup cette entreprise, sa culture et cela s'avère toujours enrichissant, tant sur le plan technique que sur le plan professionnel. Mais voilà, l'OVH Summit 2017 est passé, c'est donc le temps de dresser un bilan de cette journée.

OVH Summit 2017 - 17 octobre 2017

 

OVH Summit 2017 : changement de décor

Cette année, OVH a choisi le Paris Event Center situé porte de la Villette pour organiser son événement annuel l'OVH Summit qui se tenait traditionnellement aux Docks de Paris. J'ai trouvé pour ma part que le nouveau site du Summit était moins pratique que l'ancien.

Premièrement, le site des Docks de Paris avait l'avantage de proposer des emplacements de stationnement gratuits pour les voitures. Au Paris Event Center, c'est tout autre chose. La solution pour se garer, c'est le parking souterrain de la cité des sciences. 19,50€ pour la journée... on peut le dire, ça fait mal ! Si la majorité des visiteurs font passer ça en note de frais, ce n'est pas le cas de tous...

Ensuite, lorsque je suis arrivé dans le Paris Event Center (PEC°,  après avoir récupéré mon badge d'accès, je me suis rendu directement à la Keynote d'ouverture. Et là aussi, je pense que l'endroit est moins adapté. Le site des Docks de Paris proposait une scène principale de type amphithéâtre ce qui permet de prendre de la hauteur au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la scène. Cela évite d'être gêné par les personnes devant. Mais là, au PEC, tous les sièges sont placés les uns derrières les autres, ce qui réduit la visibilité.

Enfin les salles isolées où se tenaient les labs ont été remplacées par un espace divisé en plusieurs espaces séparés par de simple parois en tissu. autant dire que l'acoustique n'est pas la même pour suivre les labs ce qui peut parfois perturber la concentration.

 

La Keynote d'ouverture

Retour sur la Keynote d'ouverture de ce Summit 2017. C'est Octave Klaba qui a ouvert la grande messe. Il a abordé le sujet de la croissance d'OVH bien évidemment. Cette année, l'entreprise fête ses 18 ans. Celui qui est surnommé Oles sur le net annonce que c'est donc la majorité. L'entreprise a fini de se structurer, et c'est à partir de maintenant qu'il va vraiment s'amuser... Une nouvelle phase commence. OVH est là pour durer. Le ton est donné !

Petit retour sur les 12 derniers mois : OVH a construit un datacenter tous les 4 mois et est sur un plan d'investissement de 1,5 milliards d'euros sur 5 ans pour continuer à étendre ses activités à travers le monde. Tout cela implique bien évidemment un accroissement des effectifs, ce qui conduit l'entreprise à recruter 20 personnes par semaine. Mais attention, le fondateur d'OVH a expliqué que malgré la croissance de l'entreprise, l'une des principale préoccupation, c'est le bien être des équipes qui est important. L'entreprise a d'ailleurs recruté un Chief Happiness Officer ! Avec toutes ces évolutions, OVH passe au "Next Level" (ce qui est la thématique de ce Summit).

Et pour se motiver, OVH regarde ses grands concurrents à l'international : Google, Amazon, Microsoft, Alibaba... Sa seule envie : les challenger ! L'ambition d'OVH est de devenir "A Global, Hyperscale, Cloud Provider". Et pour cela, OVH devra passer à 50 datacenters (contre 27 actuellement).

Mais comme d'habitude, OVH veut aller plus loin et souhaite proposer son catalogue dans les datacenters privés (pour les clients grands comptes).

Au niveau du réseau, chez OVH la capacité actuelle est de 12 Tbps et 33 pops répartis sur toute la planète (dont 10 aux USA).

 

Russell Reeder, président et CEO d'OVH aux USA a ensuite pris la parole, pour parler de l'arrivée de l'entreprise aux États Unis. Il a annoncé clairement la couleur, les USA constituent le plus gros marché IT, avec une grosse compétition. Pour la marché américain, ce qui compte c'est la valeur ajoutée apportée par l'hébergeur. Et pour mener cela à bien, une branche OVH US a été mise en place, afin de s'adapter au mieux au marché américain. Cette entité a également pour but d'isoler les clients américains des autres clients.

Il semblerait que cette implantation aux USA ait reçu un bon accueil puisque de grands entreprises ont déjà opté pour OVH comme, par exemple, Harley Davidson ou encore le MIT (Massachusetts Institute of Technology).

 

3 nouvelles marques OVH

Octave Klaba et ses équipes se sont rendus compte que pour les clients, la stratégie d'OVH n'est pas toujours claire. Dans l'optique d'améliorer un peu cela, OVH a décidé de regrouper ses produits sous 3 marques : OVHcloud, OVHspirit et OVHmarket.

 

OVHcloud : pour tirer partie du cloud

La première de ces 3 nouvelles marques annoncées, c'est OVHcloud. Cette marque regroupe tous les produits qui vont permettre aux entreprises de tirer partie du cloud (public, privé ou hybride). On retrouve donc ici les offres IAAS, PAAS, Stockage etc. Que ce soit pour créer une plateforme IoT, pour une application de relation client, pour l'hébergement d'un site, c'est vers OVHcloud qu'il faut se tourner. Les principes majeurs de cette marque sont résilience, scalabilité et sécurité.

La nouvelle marque d'OVH qui regroupe les services IaaS, PaaS, Stockage etc

Tout ces produits concentrent actuellement 50% des revenus d'OVH. Et cela grandit de 50% par an. Pour tous ces services, des TAM (Technical Account Manager) seront disponibles 24h sur 24.

 

OVHspirit : la marque qui est l'essence d'OVH

L'idée d'OVHspirit, c'est l'adaptation des performances aux besoins. C'est l'idée de base, l'état d'esprit d'OVH. Les clients de cette gamme seront donc les clients historiques : ceux qui veulent un service adapté à leur besoin, ni plus, ni moins et qui veulent prévoir facilement leur dépenses. Cette marque regroupe ainsi les services SoYouStart, Kimsufi et VPS.

La nouvelle marque d'OVH qui regroupe les services SoYouStart, Kimsufi et VPS

Octave Klaba résume OVHspirit en 3 mots : Performance, Performance et Performance. Aujourd'hui, ces produits correspondent à 25% du chiffre d'affaire de l'hébergeur.

 

OVHmarket :

Cette dernière marque regroupe tous les produits Web et Télécom : hébergement mutualisés, comptes e-mail, comptes Exchange, accès Internet, bureautique et toutes les offres Software As A Service. Cale correspond ici à l'activité de "la société Roubaisienne qui héberge des sites web"...

La nouvelle marque d'OVH qui regroupe les services web et télécom

Vous l'aurez compris, OVHmarket s'adresse en particuliers aux PME, associations, professions libérales, etc.

 

OpenCloud et OpenCloud Foundation

C'est ensuite Laurent Allard, vice-chairman, qui est venu sur la scène pour nous parler d'OVH et de son initiative de créer un OpenCloud ainsi qu'une organisme : l'openCloud Foundation.

 

L'OpenCloud, c'est quoi ?

Tout d'abord, qu'est ce que l'idée d'OpenCloud ? Il s'agit d'un cloud qui répond à 4 exigences :

  • Réversibilité. Il est important pour les entreprises de pouvoir changer de fournisseur. C'est l'entreprise qui doit être libre du choix de son fournisseur. Et elle doit pouvoir changer celui-ci facilement si elle le souhaite.
  • Interopérabilité : Une entreprise peut avoir des services chez plusieurs fournisseurs de Cloud. Il faut que ces différents services puissent communiquer ensemble, sans difficulté et de manière sécurisé. Comment faire ? Pour obtenir cette interopérabilité, l'OpenCloud mise sur l'utilisation de standards.
  • Protection des données : le client doit pouvoir choisir l'endroit où sont stockées ses données. Celles-ci doivent être sécurisées. La protection des données s'avère différente entre les pays. Mais en Europe, le cadre de protection est riche et continue d'évoluer en permanence. 
  • Propriété intellectuelle : la question de la propriété intellectuelle est aussi posée.

 

Lancement de l'OpenCloud Foundation

Pour gérer cet OpenCloud, une fondation est en cours de constitution. Ses missions seront les suivantes :

  • Promouvoir les standards quand ils existent et qu'ils sont conformes aux principes de l'OpenCloud
  • Être le partenaire privilégié des structures publiques qui ont la charge de la réglementation
  • Aider à clarifier les offres de différents acteurs en labellisant ces offres : Totalement conforme, Partiellement conforme ou Pas du tout conforme avec les principes de l'OpenCloud

L'OpenCLoud Foundation a d'ores et déjà un site Internet : http://open-cloud-foundation.org

Et l'OpenCloud Foundation a déjà séduit de grands acteurs du marché, tels que Plesk, Acronis, Ikoula ou encore OpenStack.

 

Les labs

Comme tous les ans, je me suis inscrit à des labs afin de mieux comprendre les offres OVH, d'appréhender un peu les techniques et technologies utilisées etc. Cette année, j'ai opté pour un lab sur le Cloud public et un lab sur le Cloud privé. Comme d'habitude c'était hyper intéressant. On voit que les intervenants savent de quoi ils parlent, et ce n'est pas que de la théorie. Pratique à l'appui, j'ai donc pu installer une petite archi web avec 2 serveurs frontaux, du NSX, etc. De plus, le personnel OVH est très disponible pour nous accompagner durant ces labs et répondre à nos questions. 

Entre ces labs, direction la zone d'exposition pour échanger avec OVH et ses partenaires comme Cisco, Veeam, Kingston, etc.

 

Digital LaunchPad Awards

Il y a 2 ans, OVH a lancé Digital LaunchePad (DLP), son programme d'aide pour les startup. Annoncé officiellement lors du Summit 2015, ce programme a connu un très grands succès, puisque plus de 1 000 startups ont rejoint le DLP (si vous voulez en savoir plus sur le DLP, vous pouvez lire mon article sur le Summit 2015). Cette année, OVH a décidé d'organiser les Digital LaunchPad Awards pour récompenser la startup qui séduira le jury avec son projet. Celui-ci était présidé par Octave Klaba, bien évidemment. 5 startups ont donc été sélectionnées, mais comme dans tous les concours, à la fin, il n'y a qu'un gagnant.

Et c'est l'entreprise Therapixel qui a remporté ce concours, dont le projet est d'utiliser l'informatique et l'intelligence artificielle pour traiter des radiographies et détecter des cancer du sein. Therapixel a déjà conclu des partenariats avec des médecins, des hôpitaux, etc. Il semble donc que le projet soit bien lancé.

Le logo de la startup Therapixel

Perso, je trouve que ce projet est réellement intéressant. Et ce n'est pas tout. Par la suite, Therapixel pourrait étendre son activité à d'autres cancers... Une startup à suivre donc ! Bravo à eux.

 

Enfin, la Keynote de l'OVH Summit 2017 s'est terminée sur une note musicale, puisque comme à son habitude, Octave Klaba avait prévu un petit "show" ! Du coup, c'est sur cette note musicale que se terminera également ce retour sur le Summit.

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.