Retour sur l'OVH Summit 2018

Jeudi 18 octobre 2018 et pour la 6ème année consécutive, OVH organisait son grand événement annuel : l'OVH Summit 2018. Cet événement est l'occasion pour OVH de faire le bilan de l'année passée et d'annoncer un peu tout ce qui va arriver dans les mois à venir. C'est également l'occasion pour l'hébergeur d'échanger avec ses clients pour mieux comprendre leurs attentes. Ces derniers ont aussi la possibilité de rencontrer les partenaires d'OVH et d'obtenir des retours d'expérience d'autres clients. Comme d'habitude, j'ai fait le déplacement pour assister à cet événement et voici mon témoignage sur cette journée.

OVH Summit 2018

OVH Summit 2018

 

Keynote d'ouverture

Je suis arrivé à l'OVH Summit 2018 à 9h30, pile poil à l'heure du début de la keynote. Je me suis donc empressé de rejoindre la salle principale où se tenait cette keynote. Oui mais... La salle était pleine ! Impossible donc d'assister à la keynote en live. Des retranscriptions sur écrans étaient accessibles dans des petites salles à côté. C'est tout de même dommage de profiter de cela sur un écran et pas directement, surtout lorsque cela se joue à quelques mètres... Du coup, je me suis dis qu'OVH était surement victime de son succès, mais qu'il y avait un truc à revoir sur ce coup là... Personnellement, je pense que c'était mieux lorsque l'événement se déroulait aux docks de Paris (depuis 2 ans, c'est le Paris Event Center, avenue de la porte de la villette qui accueille l'événement). Durant cette Keynote, le président d'OVH Octave KLABA s'est exprimé, bien évidemment, mais également Michel PAULIN, le tout nouveau Directeur Général de l'Entreprise qui a pris ses fonctions en Août 2018. François STERIN (Directeur Industriel), Xavier PERRET (Directeur Marketing Digital), Alain FIOCCO (Directeur Technologique) et Russell REEDER (PDG d'OVH US) sont également intervenus sur scène.

Enfin, la keynote s'est terminée en musique avec Nothing Else Matters de Metallica, joué par Octave Klaba et ses compères.

De manière générale, des annonces ont été faites mais j'ai trouvé cete Keynote moins "waaahou" que d'habitude. C'est peut-être le fait de l'avoir vu sur un écran... Ou pas ! Parmi toutes les annonces faites, voici un petit résumé non exhaustif.

 

Les annonces d'Octave KLABA

Le Président d'OVH l'a annoncé dès le début : la baseline d'OVH a changé : "Innovation is Freedom" devient "Innovation for Freedom". On comprend tout de suite de quoi il s'agit. Comme cela avait été annoncé l'an dernier avec l'OpenCloud, l'idée d'OVH est de permettre à ses clients de rester libres : libres de ce qu'ils veulent faire, libre de venir et de repartir s'ils le souhaitent.

Ensuite, les univers OVH ont évolué. Le Summit 2017 annonçait un découpage en 3 univers : OVHcloud, OVHspirit et OVHmarket. Et bien désormais, le "découpage" se fait en 4 univers qui découlent des 4 cas d'usage constatés par OVH en analysant ses clients :

  • OVHmarket : univers regroupant tout ce dont les TPE, les artisans et les PME ont besoin (Web, Télécom, Cloud). C'est selon Octave Klaba une boite à outils numérique pour accélérer sa croissance.
  • OVHspirit : cela reste le cœur de l'activité historique : fournir des infra pour les passionnés de hardware et de réseau qui ont besoin de ressources brutes pour créer.
  • OVHstack : il s'agit là du public Cloud. C'est le monde du software avec les API accessible pour les DevOps. Cet univers est basé sur la technologie OpenStack. L'idée ici est de consommer du serveur comme de la VM.
  • OVHenterprise : c'est l'offre correspondant aux grandes entreprises qui souhaitent migrer tout ou partie de leur activité dans le Cloud. Ces entreprises, il faut les aider et c'est le but d'OVHenterprise.  

 

OVH : un Cloud SMART

Michel PAULIN, le nouveau Directeur Général d'OVH est ensuite monté sur scène pour nous parler de Cloud SMART. Selon lui, le Cloud OVH doit donc être S.M.A.R.T :

  • S comme Simple et facile à déployer
  • M pour Multi-local, c'est à dire proche de chacun. À titre d'exemple, le support d'OVH est présent sur 4 continents
  • A pour Accessible : l'ambition d'OVH est de proposer le meilleur compromis entre prix et performances
  • R comme Réversible : le cloud doit être ouvert, interopérable, libre et flexible, notamment grâce à l'OpenCloud et à l'OpenCloud Foundation
  • T comme Transparent et responsable : il ne doit pas y avoir de surprise pour le client. C'est d'ailleurs pour cela qu'OVH ne facture pas le trafic (ni entrant, ni sortant). La facture doit ainsi être prédictible.

 

Quelques chiffres

Ce fut ensuite au tour de François STERIN, Directeur Industriel de prendre la parole. Il a commencé par annoncer/rappeler certains chiffres sur OVH. Ainsi, l'entreprise possède actuellement 28 Datacenters répartis à travers le monde, un réseau d'une capacité de 15 Tbps pour un nombre de serveurs ayant dépassé le millions en 2018 ! François a également annoncé que les ambitions internationales avaient commencé à décoller notamment aux USA et en Allemagne.

La technologie étant au cœur d'OVH, la société vient de rejoindre l'Open Computer Project dont le but est d'échanger sur les découvertes de chacun, afin de faire progresser la technologie des Datacenters. Et cette organisation n'est pas des moindre puisqu'elle regroupe de nombreux grands acteurs comme Facebook, Cisco, Microsoft, Apple, Juniper et bien d'autres. 

Pour la suite, OVH souhaite mettre en place un nouveau standard en interne. Baptisé Critical Infra, ce standard proposera un réseau renforcé de 25 Gbps, avec 10 Gbps garantis, une redondance sur tous les points, même au niveau électrique, etc.

 

Les nouveautés de l'OVHmarket

Xavier PERRET (Directeur Marketing Digital) et Alain FIOCCO (Directeur Technologique) on ensuite pris place sur la scène pour parler des nouveautés à venir et notamment en ce qui concerne l'univers OVHmarket. La première nouveauté est dénommée Cloud Web : il s'agit d'une offre d'hébergement encore plus rapide à déployer, qui permet de choisir son datacenter et d'héberger plusieurs sites clients sur la même offre. Concrètement, il s'agit d'un serveur virtuel (VPS) avec une stack web prête à l'emploi pour laquelle le client contrôle la configuration et les performances. Autre nouveauté, l'offre visibilité pro qui permettra à chaque client d'améliorer sa visibilité en ligne et sa réputation digitale. Visibilité pro permet de gérer les notes et les feedbacks sur les médias sociaux, etc. Enfin, 8 millions de foyers seront très prochainement éligibles à l'offre fibre d'OVH (contre 4 actuellement. Et pour le moment, les frais d'accès sont offerts ! De quoi attirer davantage les clients !

 

Et bien plus encore...

Bien d'autres annonces ont été faites sur la scène du Summit : doublement de la bande passante pour tous les serveurs dédiés, nouvelle gamme HG 2019 équipée de la technologie Intel Optane, arrivée de Kubernetes manager en version beta, les GPU nvidia sur la gamme HG 2019, etc. Les annonces étaient relativement nombreuses. En revanche, il y avait tout de même deux oubliés dans cette keynote : les marques SoYouStart et Kimsufi. Aucune allusion à ces deux marques, aucune nouveauté annoncée... De quoi se poser des question sur l'intérêt porté par OVH à ces deux marques...

 

Les conférences et labs de l'OVH Summit 2018

L'après-midi du Summit est toujours consacré aux conférences et labs. Les thématiques sont nombreuses si bien que parfois il est difficile de choisir. J'ai assisté cette année à 3 conférences et un lab.

 

Solutions pour Disaster Recovery

OVH Summit 2018 : Disaster Recovery

OVH Summit 2018 : Disaster Recovery & Datacenter replacement

La première conférence à laquelle j'ai assistée était "Solutions for Disaster Recovery & Datacenter Replacement". Cette conférence était l'occasion pour OVH de présenter les solutions disponibles. Ainsi pour un mouvement de Datacenter On-Premise vers OVH, le client peut choisir entre différentes solutions logicielles : VMware HCX, Zerto et Veeam. Il est à noter que HCX permet de migrer les machines virtuelles à chaud, donc sans downtime. Pour un mouvement d'OVH vers OVH, en revanche, la solution retenue est Zerto qui permet de tout déployer de manière automatique.

L'offre d'OVH est ici en tarification mensuelle, sans mesure du trafic (comprenez ici que celui-ci n'est pas facturé) et permet de bénéficier de toute la stack complète VMware (SN Network avec NSX, SD Storage avec vSAN et SD Computing avec ESX et vCenter).

 

Sécurité Web et des noms de domaines

La deuxième conférence à laquelle j'ai assisté portait sur la sécurité des sites web et des noms de domaines. Une thématique bien importante pour moi, d'autant plus que je publie en ce moment quelques tutoriels sur les mécanismes de sécurité contenus dans les en-têtes de trames (lien). Cette conférence était intéressante car elle m'a permis d'apprendre des choses en ce qui concerne la protection des domaines, et m'a conforté dans mes tutoriels sur la sécurité des sites web !

 

vSAN : vue d'ensemble

OVH Summit 2018 : VSAN Overview

OVH Summit 2018 : VSAN Overview

La troisième conférence portait sur la technologie vSAN qui est proposée par VMware. Le constat est simple : avec l'explosion des data, le stockage traditionnel commence à montrer ses limites en terme de latence et d'iops. vSAN propose ici une bonne alternative qui permet de gagner en performances au niveau du stockage. vSAN propose un stockage distribué, donc il faut au minimum 3 serveurs pour pouvoir en profiter. Les infrastructures de VDI constituent le cas d'usage typique de vSAN. Une démonstration nous a ensuite été faite sur la mise en place d'une politique de stockage vSAN puis sur le changement de celle-ci à chaud.

 

Lab HCX : migration de datacenter à chaud

Il y a quelques jours, OVH a posté un billet sur son blog relatant une migration de datacenter opérée à chaud, sans downtime. Pratique impressionnante qui a pu être possible grâce au composant HCX de VMware : 750 VM ont été migrées d'un continent à l'autre, représentant 300 TB de données... Et bien c'est sur cette technologie que portait le lab auquel j'ai participé en fin de journée intitulé Migrating and Securing Workloads. J'ai donc pu prendre en main HCX, pour le mettre en place et migrer une machine virtuelle d'un datacenter en Pologne vers un autre datacenter en France, à chaud, sans interruption de service pour cette machine virtuelle. Ce lab était donc plutôt sympa pour clôturer cette journée.

 

En conclusion de ce billet sur l'OVH Summit 2018, je dirais que comme d'habitude la journée était fortement sympathique, permettant d'échanger avec des professionnels et d'apprendre pas mal de choses. Mon seul bémol sur ce Summit tient au lieu de l'événement : je préférais, pour ma part, lorsque cela se tenait aux docks de Paris, où l'on disposait de salles fermées pour les conférences et labs, et où l'amphi permettait d'accueillir un public plus important pour la keynote.

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.