Cela fait déjà plusieurs jours que je vous ai annoncé l'arrivée de produits domotiques sur JusteGeek.fr. Cela arrivera donc prochainement, mais avant, il me faut vous présenter un peu ma "future" installation domotique. Je dis future car elle est en cours de conception et ne sera mis en service que début 2017, lorsque j'aurais déménagé dans ma maison. Mais ne pas avoir un système en place actuellement ne m'empêche pas d'imaginer le système et de tester différentes technologies, différents produits. J'ai donc déjà une bonne partie de la future installation. Et je vais tout vous dire !

 

Mes critères de choix pour mon installation domotique

Pour faire mon choix, j'ai pris en compte pas mal de critères : l'ouverture du système, sa modularité, son interopérabilité, son support, sa communauté d'utilisateurs, l'activité de celle-ci et le coût global de l'installation (pas envie d'acheter une box a 300 € avec des modules à 60-80 € ou de payer un abonnement pour des services cloud...). Ensuite, je me dis que si je dois bricoler un peu et scripter des trucs, pas de souci, je suis un geek.

 

Un Raspberry Pi en guise de box domotique

J'ai mentionné plus haut que je ne souhaitais pas mettre 300 euros dans une box domotique. Cela a orienté direct mon choix vers deux options : une box Jeedom, ou bien un Raspberry Pi avec une solution logicielle adéquate. Après m'être documenté sur les deux solutions, j'ai opté pour la seconde : un Raspberry Pi. Pourquoi ? Il ressort de mes différentes recherches qu'il y a de plus de en plus de plugins payants pour Jeedom, que la communauté était très réduite et moyennement active... Et puis j'avais déjà un Raspberry Pi 2 qui traînait au fond d'un tiroir depuis plusieurs mois. Enfin, j'avais entendu parlé (en bien) de Domoticz... Le choix était donc tout fait finalement.

Un mini ordinateur à 35 €

Le Raspberry Pi c'est pratique, peu encombrant, pas cher et ça consomme peu niveau énergie (possibilité de l'alimenter via une batterie externe), mais tout seul, cela ne sert pas à grand chose. Il me faut donc des modules complémentaires.

 

PiFace Digital 2 pour ajouter des entrées sorties

Mon premier module additionnel est la carte PiFace Digital 2. Il s'agit d'une carte d'extension qui vient se raccorder sur le connecteur GPIO du Raspberry Pi. Cette carte permet d'ajouter 8 entrées, 8 sorties et 4 boutons poussoirs connectés sur 4 des entrées. Mais ce n'est pas tout : la PiFace Digital 2 embarque également deux relais en sortie (10A). Enfin, cette carte peut être programmée en python ou en C et elle est compatible avec Domoticz.

Carte d'extension pour Raspberry Pi apporter des entrées / sorties utilisables pour la domotique

Il est également possible d'adapter un petit écran de contrôle sur la PiFace Digital 2. Perso je n'envisage pas de le faire, mais ça peut être sympa, il faut l'avouer. Si vous désirez en savoir un peu plus sur cette carte, je vous conseille d'aller lire cet article sur Framboise314.

La carte PiFace Digital 2, installée sur le Raspberry Pi 2 dans un boitier adapté

Pourquoi donc ces entrées / sorties ? Pour des capteurs d'ouverture filaires, par exemple ! Et ça tombe bien puisque j'ai demandé à mon constructeur de prévoir ce type de capteurs d'ouverture pour les portes et baies vitrées. Je ne vous en dis pas plus, je ferais, en temps voulu, un article sur les capteurs et modules divers que j'ai choisis...

 

Boitier RFXCom RFXTRX433E

Alors ça, c'est je pense, l'un des produits les plus chers de mon installation (mis à part un portier IP, un jour^^). Le module RFXCom RFXTRX433E qui permet de pouvoir utiliser bon nombre de protocoles utilisés en domotique : Dio, x10, Oregon, LaCrosse et surtout le protocole RTS de Somfy. Ce boitier se raccorde au Raspberry PI en USB. Il fait d'ailleurs à peu près la même taille.

Attention si vous envisagez l'achat de ce boitier pour piloter vos volets Somfy : il existe une version non "E" (le RFXTRX433) qui lui ne prend pas en charge le protocole RTS.

Le boitier RFXTRX433E supporte de nombreux protocoles  : DI-O, LaCrosse, X10, Somfy RTS...

 

Domoticz en chef d'orchestre

Côté logiciel, j'ai décidé d'utiliser Domoticz. Il s'agit d'une solution open source et très plébiscitée, ce qui sous entend qu'il y a une communauté active derrière. C'est une solution qui prend en charge les différents matériels cités ci-dessus et il y a également possibilité d'y incorporer des caméras IP. Je pourrais donc (en principe) y raccorder mes 2 caméras.

L'interface de Domoticz est assez sympa. On peut naviguer directement dessus avec son smartphone : c'est du responsive et c'est assez propre. Et si on veut aller un peu plus loin, il y a des applications Domoticz pour Android. En gros, il ne devrait rien me manquer.

L'interface Domoticz est organisée en onglets : interrupteurs/switchs,  scénarios, température, météo...

Si vous désirez en savoir plus sur Domoticz, voici le site officiel.

 

Et la facture dans tout ça ?

Et bien oui, au début de l'article, je disais que je voulais maîtriser le coût du système et éviter de dépenser 300 € dans une box, ou de payer un abonnement pour utiliser un service Cloud. Voici donc le détail de mon installation :

  • Raspberry Pi 2, avec son câble d'alimentation, une carte micro-SD et un boitier : environ 55 € 
  • PiFace Digital 2 : environ 40 €
  • Boitier RFXCom RFXTRX433E : 100 €

Ce qui nous fait un total de 195 €. Et c'est tout. Pas d'abonnement, pas de plugins supplémentaires etc.

 

Voilà, maintenant que vous connaissez mon installation domotique, je vais pouvoir vous proposer prochainement des tests et présentations de divers modules / capteurs domotique. Alors ne vous éloignez pas trop 😉 

13 réponses à Mon installation domotique : choix et explications

  • J'attends la suite avec impatience !

  • Salut belle idée,

    Juste pour info si tu te décide à utiliser une pi, tu pourrais faire une sauvegarde de ta carte SD et testé Domogik qui semble prometteur est compatible avec ton rfxcom il me semble.

    • Sandstorm

      Bonjour Tiki,
      Merci pour ton commentaire. Je ne connais pas Domogik, je verrai peut être pour le tester si j'ai le temps.
      Par contre la solution semble toujours en développement, donc il va falloir attendre un peu pour en tirer pleinement partie. Par exemple, le support du Z-Wave est en cours de développement.
      Une solution à garder à l'esprit 🙂
      ++

  • La version 0.5 va bientot sortir.
    Et je te confirme que le plugin zwave bien qu'en cours de dev est pleinement opérationnel.

    J'utilise la version de développement en production chez moi. Le seul souci a mon avis sera la partie SQL sur la Pi.

    C'est l'un des avantages de domoticz, être optimiser pour ce type de machines, mais on y arrivera aussi avec Domogik c'est sur.

  • Oui je m'occupe surtout de maintenir le code android.
    J'ai adapté les plugins qu'il me manquait à la nouvelle version 0.4. (nabaztag/karotz/mirror et Plcbus).
    J'utilise domogik depuis 2011 au quotidien, et depuis la futur 0.5 les scénarios sont vraiment au Rdv.
    La liste des plugins compatibles 0.4 et + ne cesse de grandir.

    L'interface Domoweb est géniale, celle de Domodroid aussi (même s'il y a encore beaucoup à redire).
    Que dire de Buttler, le majordome (capable d'apprendre des commandes), il est bluffant. Depuis quelques semaines il gère même mes courses 😉
    Le support du SSL, des login/mot de passe, permettant d'ouvrir sans crainte son installation vers l’extérieur un vrai +.
    Bien entendu je fais de la 'Pub' mais j'ai aussi tester d'autres solutions (domoticz/jeedom) et suis finalement revenu dur Dmg.
    Pour moi la seul différence reste la communauté qu'il faut faire (re)venir.

    Tout cela libre et gratuit comme Domoticz mais pas Jeedom, entièrement héberger à la maison, sans solution dans le Cloud (non pérenne).
    Pour avoir un aperçu des fonctionnalités le compte Twitter de domogik, présente pas mal de screenshot.

  • J'utilise domoticz depuis quelques semaines avec quelques modules home made à base d'ESP8266 et en suis vraiment satisfait. J'ai essayé de tester domogik et me suis rapidement arrêté, l'installation est rebutante : tout est décrit dans la doc mais c'est largement plus compliqué que domoticz et beaucoup moins intuitif (selon moi). Et le fait que ce soit encore en développement a fini de me convaincre, pas envie de risquer d'avoir à tout réinstaller en cas de nouvelle version éventuellement pas rétro compatible. Pourtant tout ce qu'annonce Tiki était vraiment attrayant !

  • Bonjour milouse.

    Tu pourrais nous dire ce qui t'as rebuté dans Domogik?

  • Bonjour
    J'utilise Jeedom depuis quelques mois avec un pi2, rfxcom et une carte zwave.me.
    Mon but était au départ de "domotiser" ma pompe à chaleur grace au module zwave zxt-120.
    Tout est nickel mais pour pas mourir idiot il faudra que je regarde du côté e domoticz.

  • @tiki
    Comme je disais, ce qui m'a rebuté c'est dans un premier temps l'installation : devoir installer domogik-mq puis domogik, puis domoweb (et même peut-être d'autres dépendances qu'on découvre au fut et à mesure de l'installation). Dans un second temps, cette histoire de plugins, c'est plus ou moins clair, plus ou moins fourni. Je voulais faire fonctionner des objets "home made" comme je le faisais sous domoticz avec les virtuals devices mais ça semble impossible sous domogik. J'ai fini par installer la 0.5, installé le plugin vdevice mais toujours impossible de contrôler mes devices (contrôle par URL). J'attends que la 0.5 soit stabilisée mais j'ai déjà dépensé beaucoup d'énergie pour rien par rapport à domoticz où j'ai pu faire ce que je voulais en quelques clics

  • Salut milouse.

    Normalememt le plugin vdevice est fait pour ça. Des requêtes http pour piloter des virtual device.

    Si tu t'y remets passe sur IRC on te filera un coup de main sans souci.

  • J'avoue que pour 195€, ça donne plutôt envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez JusteGeek
Google+       Facebook       Twitter       YouTube       Instagram       Flux RSS
Publicité Amazon Premium
Rechercher sur Amazon


Publicité GearBest.com

GearBest.com

Catégories