4K et UHD : argument commercial ou réelle avancée pour le consommateur ? La technologie 4K est hyper à la mode en ce moment. On en entend parler à tout va. Mais à quoi cela correspond t-il ? Est-ce un argument commercial pour nous inciter à acheter "l'écran de la mort qui tue" ou bien une technologie utile pour le consommateur, au point d'investir bien plus ? Nous allons décrypter un peu cela à travers cet article.

 

4K et UHD : qu'est ce que c'est ?

On entend parler de cela maintenant pour nos téléviseurs. Après la 3D qui n’a pas été un si gros succès qu’espéré, il faut bien que les constructeurs nous trouvent de nouvelles raisons (innovations) pour nous inciter à renouveler nos matériels. Après une petite transition sur les écrans incurvés passons à la très haute définition.

 

Avant tout, voici quelques chiffres et termes techniques. Le chiffre clé concerne la définition de l’écran. Plus il y a de pixels sur l’écran, plus le rendu peut être fin et la qualité d’image meilleure. Évidemment le traitement de l’image, la fréquence, la taille de la dalle ainsi que de très nombreux autres paramètres sont à prendre en compte. Mais globalement, plus l’écran est grand et plus la définition doit être élevée afin de ne pas voir les pixels.

La définition d’un écran correspond à une matrice composée de pixels.

La résolution d’un l’écran est définie par un nombre de points (pixels) par pouces.

 

Full HD : correspond à la norme la plus courante actuellement au niveau des écrans. Dans ce cas, la matrice composant l’écran est constitué de 1920 pixels horizontaux par 1080 pixels verticaux.

2K : le Full HD n’est pas une image 2K car le K correspond à 1024. Une définition 2K correspond donc à 2048 x 1080. Soit 2 Kilo–octets par ligne.

 

Et ce principe est le même pour :

L’Ultra Haute Définition (UHD) qui correspond à l’évolution du Full HD 3840 x 2160 pixels.

La 4K dont le terme est finalement assez couramment utilisé correspond à, comme son nom l’indique, 4 x 1024 soit 4096 pixels de largeur, pour 2160 pixels de hauteur. Il correspond plutôt au format du cinéma.

Le ratio d’affichage (rapport entre la largeur et la hauteur de l’image) 16:9 fait que les résolutions ont été ajustées. Tout ceci est assez complexe et finalement comme à l’heure actuelle il n’y a pratiquement pas de contenu très haute définition disponible, l’intérêt pour le consommateur est limité. Mais il faut savoir que les caméras de ce type sont utilisées assez fréquemment. Le contenu va donc suivre la commercialisation mais il faut un support capable de stocker l’énorme quantité de données correspondante. On passe de 2 millions de pixels à 8 soit 4 fois plus d’informations !

Les définitions d'écran les plus courantes

 

De l'utilité de la 4K

En tout cas l’appellation 4K est courante, faut-il craquer maintenant pour un écran 4K / UHD ?

Nous retournons en arrière ! En l’absence de contenu, les constructeurs nous proposent, comme à l’époque du lancement du Full HD, de la mise à l’échelle de nos contenus. Avant on retravaillait les DVD pour les afficher en pseudo Full HD. Et bien maintenant on prend notre Full HD pour le mettre à l’échelle en UHD. À l’époque le DVD mis à l’échelle semblait légèrement mieux rendu. Mais finalement ce n’était pas ce qu’on attendait de la nouvelle technologie et bien nous en sommes à nouveau là. Les traitements d’images ont leurs limites : ce principe fonctionne aussi comme la conversion 2D/3D à la volée. C’est plus marketing que probant.

N’oublions pas ce que j’ai dit avant : de nombreux paramètres sont à prendre en compte, comme par exemple la taille de l’écran. L’Ultra Haute Définition sera perceptible en étant très proche de l’écran. L’image ne sera pas différente d’une haute définition ‘standard’ en prenant un peu de recul.

Il faudra donc une source irréprochable, un écran compatible, un support de stockage… tout ceci en attendant les chaines de TNT compatibles. Oui mais à ce moment-là il faudra rechanger de téléviseur, car il faudra un tuner qui prenne en charge la 4K !

 

Les différentes normes de 4K UHD

Imaginez : vous acheter un téléviseur "UHD". Vous rentrez chez vous, vous le branchez, et vous souhaitez le tester en utilisant une vidéo de démonstration UHD qu'on trouve en téléchargement libre sur le net. Vous mettez la vidéo sur une clé USB, et hop le tour est joué. Sauf que votre télé vous indique un message du type "format non supporté " ou "lecture non prise en charge". Cela va vous choquer, mais cela peut être tout à fait normal. Car sous l’appellation 4K il y a une norme qui évolue. Comprenez ici qu'il y a en fait plusieurs types de flux 4K. Parmi les paramètres qui évoluent, il y a le débit du flux vidéo. Dès lors, vous pouvez donc, sur une télé 4K UHD lire certains fichiers et pas d'autres. Si possible, renseignez vous donc au préalable avant de faire un achat.

 

Au final…

Bref vous l’aurez compris pour le moment il n’y a pas assez de sources, le support a été annoncé, le Blu-Ray UHD, mais c’est à peu près tout. Avant de choisir un téléviseur, essayer de trouver des tests. Ce n’est pas parce qu’il est 4K / UHD qu’il sera meilleur. C’est possible mais aucunement une garantie. Et il n’y pas de quoi en profiter pour le moment. Quand cela se démocratisera, il y a fort à parier qu’il y aura eu une autre évolution rendant le téléviseur non compatible (nouveau format de tuner, nouvelle version de prise HDMI...).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez JusteGeek
Google+     Facebook     Twitter     YouTube     Instagram     Flux RSS     Nikon Club
Publicité Amazon Premium
Rechercher sur Amazon


Publicité GearBest.com

GearBest.com

Catégories