Moto 360 : le test

Après avoir possédé la première Smartwatch de Sony, j’attendais avec impatience de voir un nouveau modèle plus abouti sortir. La Sony était pétrie de … défauts : écran petit, affichage trop restreint à cause de la définition, la connectique pour le chargement était improbable, l’autonomie inexistante… Et pourtant, j’adorais avoir ce petit écran déporté. L’annonce de la Moto 360 m’a intéressé et j’étais déjà presque sûr d’en acheter une. L’annonce, prometteuse, évoquait un nouveau système d’exploitation et même un boitier rond et non pas carré comme toute ses concurrentes disponibles à cette époque.

De nombreux mois plus tard, elle était disponible. Le lendemain, elle était chez moi. 

La Moto 360

 

Caractéristiques

À noter qu’elle est compatible avec les téléphones Android disposant au minimum de la version 4.3. Le Bluetooth est requis. La montre est en version 5.0.1. L’écran fait 1,56 pouces (3,81cm) la résolution est de 320 x 290 soit 205 ppi. Le boitier fait 46mm de diamètre et 11.5 de hauteur. Le poids est très raisonnable seulement 49g. La batterie, point important, est de 320 mAh. Des capteurs sont embarqués : un podomètre et un moniteur de fréquence cardiaque. La montre est certifiée comme résistante à l’eau IP67. C’est-à-dire étanche à la poussière et à l’immersion temporaire (1 m pendant 30 min). Différentes couleurs et matières de boitier et bracelet sont disponibles.

Moto 360 : personnalisation du cadran

 

Packaging

La montre est livrée dans une boîte ronde, manifestement pour rappeler sa forme. C’est le point qui a le plus attiré l’attention lors de l’annonce. En ouvrant la boîte, on découvre de suite la montre dans son écrin. Elle est assez élégante pour une montre connectée. Vraiment l’écran rond a été long à venir mais il le fallait. Le verre a un traitement anti-rayure. Le bracelet en cuir sur ce modèle, semble être de bonne qualité. À noter qu’il peut être remplacé par un modèle standard.

L’ensemble est flatteur. Un chargeur microUSB et une station d’accueil pour recharger la montre sans fil. Un petit manuel de lancement est fourni également.

Moto 360 : la boîte

Moto 360 : la boîte

 

Paramétrage

Avant toute chose, le manuel indique qu'il faut commencer par charger la montre sur son dock. Il n'y a ni port micro-USB ni de port propriétaire pour brancher la montre. Le chargement se fait par induction. Ensuite, il convient d'installer l’application Android Wear, à partir du Play Store de Google. On se laisse alors guider en suivant les instructions pour appairer la montre. La communication entre celle-ci et le téléphone se fait, bien sûr, par l'intermédiaire du Bluetooth. L’application permet, sur le téléphone, de définir les associations avec les applications. Par exemple, l’application horloges pour les alarmes, maps pour les itinéraires, les applications de suivi d’activités physiques etc. Un lien vers les applications suggérées est également présent. Je pensais voir plus de possibilités de réglages et de personnalisations. Il va falloir chercher ailleurs d'autres applications complémentaires pour aller plus loin.

L’application Motorola Connect permet de gérer les cadrans de la montre et de remplir son profil pour le suivi d’activité. Pour ma part, et afin de pousser plus loin la personnalisation de l’affichage, j’ai utilisé l’application WatchMaker. J’ai ainsi pu obtenir un affichage avec les aiguilles dans les couleurs dont j’avais envie et de mettre la date exactement là où je la voulais.

Moto 360 : heure + météo

 

Fonctionnement

La montre donne l’heure sans avoir besoin en permanence d’un smartphone connecté en Bluetooth. Une montre qui donne l’heure c’est quand même pratique ! Les premières montres connectées n’étaient pas capables de le faire… En mode déconnecté, les fonctionnalités de suivi d’activités sont disponibles (calcul du nombre de pas, vues sur les statistiques de la semaine, affichage de sa fréquence cardiaque) ainsi que les fonctions d’une montre classique (minuteur et chronomètre). Les fonctions de suivi d’activités me semblent limitées. La fréquence cardiaque n’est obtenue environ qu’une fois sur trois et pour tout dire on l'oublie vite.

Moto 360 : application rythme cardiaque

 

La moto 360 dispose de fonctionnalité autonome. Autrement dit, elles sont disponibles sans que le smartphone soit connecté.

Après avoir terminé le didacticiel et défini les premiers réglages, la montre est opérationnelle. L’écran s’éteint lorsque la montre n’est pas utilisée et il suffit de l’orienter vers soi pour que l’écran s’allume. Le nouvel OS Android Wear montre maintenant ce qu’il sait faire. Et il sait faire pas mal de choses. La navigation dans les menus se fait en glissant vers la gauche pour afficher les menus contextuels, vers la droite pour fermer et vers le haut pour voir l’affichage suivant. Simple !

On note tout de même rapidement un  point à améliorer sur les prochaines versions : l’écran biseauté sur le bord. Il fait que l’affichage est un peu déformé sur le bord extrême (effet arc en ciel). Autre point, lorsque l'écran est allumé on constate qu'en fait il n'est pas rond a cause d'une barre noire en bas de l'écran. Celle-ci abrite le capteur de luminosité,  efficace pour ajuster la luminosité et pour ménager la batterie.

Parlons de l’autonomie. Après quelques mois d’utilisation, la montre tient deux jours. Ce n’est pas vraiment gênant car en branchant le smartphone le soir, il suffit de déposer en plus la montre sur son socle. Rien d’insurmontable pour un geste qui est devenu habituel avec tous les objets disposant d’une batterie. Le dock est bien conçu esthétiquement et le coté induction fait classe. Mais, du coup, il faut le chargeur spécifique pour charger la montre. Pas question de se brancher n’importe où comme on peut le faire avec le téléphone.

  

Notifications 

LA raison qui fait que j’aime le principe d’une montre connectée est de pouvoir avoir un aperçu rapide des notifications sans toucher au téléphone. Je trouve ça tout simplement génial de recevoir les alertes d’actualités ou les sms directement sur la montre. Pour tout dire, on se retrouve vite à regarder sa montre dès qu’on entend le vibreur du téléphone. Et on râle quand on a mis une montre classique... C’est tellement pratique que ça devient un réflexe de regarder son poignet.

Je reçois mes notifications. Un sms ? je le lis rapidement. Un message non urgent ? il attendra. Une alerte d’actualité, je lis le titre. Si j’ai besoin de plus d’informations, je sors le smartphone pour avoir l'article en entier. Mais au moins j’ai l’info rapidement. Il est même possible de répondre au sms en dictant le message. Mieux vaut alors se limiter à un message assez court. En effet, la ponctuation n’est pas gérée.

La montre vibre tout comme le téléphone pour signaler quand elle affiche un nouveau message. Le vibreur est facilement désactivable en glissant le doigt vers le bas.

 

Application

Connectée au téléphone la montre dispose de toutes ses fonctionnalités. Il est possible de parler à la montre et de lui adresser diverses demandes. La reconnaissance vocale du téléphone se chargera de les interpréter. L’intérêt est limité car le smartphone est le plus souvent nécessaire.

En appuyant une fois sur l’écran de la montre, on trouve les applications et fonctionnalités intégrées :

  • Les rappels du calendrier
  • Les applications du suivi d’activité
  • Les itinéraires (vers stations services...)
  • La possibilité de lancer de la musique

Il est également possible, grâce à l’application Le Monde, de voir les titres des derniers articles et de les afficher sur le téléphone. L’intérêt est là encore limité, il faudra voir comment cela évoluera.

On peut lire les sms, les mails textes sur Gmail. cela s'avère souvent suffisant pour prendre connaissance du contenu.

Google now permet de me prévenir des bouchons sur la montre, d’afficher la carte et de voir les zones rouge. Évidemment, la carte est petite vue la taille de l’écran.

Pour découvrir un peu la Moto360, voici une vidéo de présentation.

 

Prix 

Le prix de la Moto 360 est de 249 € (hors promotion). Un prix qui s'inscrit dans la norme du marché. cependant, elle peut être actuellement achetée sur Amazon pour 205 €.

 

Avis

Rappelons pourquoi j’étais intéressé par cette montre : je souhaitais disposer d'un déport d’affichage et pouvoir traiter simplement et rapidement sans toucher à mon smartphone mes notifications et lire mes sms, mails, etc.

Au final, dans la rue, dans la voiture, à la maison, le smartphone peut être dans la poche ou sur mon bureau, je reçois une notification sur la montre. Là, un simple coup d’œil et uniquement si besoin, je vais sur le téléphone. Plus besoin de le contrôler par habitude. C’est exactement ce que je voulais. Toutes les notifications arrivent sur la montre et pas seulement quelques applications compatibles. Alors non, tout n’est pas parfait. Je trouve que les informations de suivi d’activités sont perfectibles et limitées (ceci dit, maintenant j’ai une idée du nombre de pas que je fais par jour). Parler à une montre n’est pas non plus naturel. L’autonomie reste limitée. Mais pour moi, l’essentiel est ailleurs et l’objectif est atteint.

Pour finir, parlons du bracelet. Celui-ci est en cuir, et comme je le disais plus haut : il semble être de bonne qualité. En fait, pas tant que cela. Après seulement trois mois, et une utilisation soigneuse (pas d'exposition à l'eau...) le mien commence à s’abîmer.  Heureusement, ce bracelet est de taille standard, et il pourra être remplacé facilement. Fort dommage pour une montre à ce prix-là.

 

L'avis de Sandstorm

Étant un gros geek, j'ai forcément testé la Moto360. Pendant quelques jours à mon poignet, j'ai pu tester les diverses fonctionnalités, et je dois avouer que j'ai été séduit. Séduit par la montre, mais surtout par le concept. Pouvoir dicter des messages à envoyer (bon, il ne faut pas que le message soit compliqué...), lire ses SMS ou ses mails, sans sortir son téléphone... Côté moins réjouissant : lorsque je recevais un SMS, impossible d'utiliser la fonction "répondre". Je pense que cela venait de mon client SMS (client Cyanogen) étant donné que TBBSensei utilisait cette fonctionnalité sans problème. Par contre, il y a une habitude à prendre, car au départ, je marquais simplement les messages comme lus, et en ouvrant ma boîte à lettres, je me suis rendu compte que j'avais tout un tas de messages à supprimer. Enfin, je n'ai pas testé le côté tracker d'activité, car j'ai déjà deux bracelets connectés pour cela.

 

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Avatar vincert71 dit :

    Étang processeur d'une moto 360 je très séduit par son élégance est très pratique pendant les cour , on peut aussi telgarge des application pour envoie un message avec un clavier j'ai trouver sa génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.