Installer Cockpit sous Debian 10 pour superviser son serveur

Je vous propose aujourd'hui de (re)découvrir Cockpit, un outil web pour superviser/manager sa machine linux. Cet outil est très facile à mettre en place et à utiliser. Il regroupe tout ce dont on a besoin pour garder un œil sur sa machine. Il est tellement pratique que certaines distributions Linux l'embarquent par défaut. C'est le cas, me semble-t-il, de Fedora Server et de RHEL. On va donc voir ensemble comment l'installer et ce qu'on y trouve ! 🙂

Le logo Cockpit

Présentation de Cockpit

Avant de vous lancer dans l'installation, une petite présentation de l'outil s'impose. Si vous le connaissez déjà, vous pouvez directement passer à la partie installation, ci-dessous.

Cockpit est donc un outil web, à installer sur sa machine Linux. Cet outil donne tout d'abord un aperçu global du système contenant quelques infos (hostname, système d'exploitation, date, état des mises à jour, etc.) et quelques graphiques d'utilisation des ressources.

Cockpit : onglet Système
Cockpit : onglet Système

Cockpit donne de nombreuses autres informations intéressantes dont je vous laisse ci-après quelques captures d'écran :

  • Journaux système
  • Stockage
  • Réseau
  • Comptes locaux
  • Les services
Cockpit : page Stockage
Cockpit : page Stockage
Cockpit : page Comptes
Cockpit : page Comptes
Cockpit : page Services
Cockpit : page Services

Élément que je trouve très pratique, Cockpit embarque également une page Terminal, qui comme son nom l'indique permet d'avoir un terminal dans son navigateur.

Cockpit : page Terminal
Cockpit : page Terminal

Enfin, l'outil nous donne un aperçu général de l'utilisation des ressources en temps réel (CPU, Mémoire, Réseau et disque).

Cockpit : page Ressources
Cockpit : page Ressources

Il faut reconnaître que cet outil propose donc une belle panoplie pour superviser et quelque peu gérer son serveur. Voyons maintenant comment l'installer.

Installer Cockpit sous Debian 10

Pour installer cockpit sous Debian 10, rien de plus simple puisqu'il suffit de se contenter d'une simple commande apt :

apt install cockpit

NB : la documentation officielle de Cockpit, que vous pouvez retrouvez ici, énonce qu'il est nécessaire d'activer les dépôts backports pour pouvoir installer cockpit. Pour ma part, je viens de réaliser l'installation pour ce tutoriel sur un serveur Debian 10 fraîchement installé et je n'ai pas eu besoin de les activer. Je vous recommande donc de tester sans, et si le package Cockpit est introuvable, alors, utilisez les dépôts backports comme ceci :

echo 'deb http://deb.debian.org/debian buster-backports main' > /etc/apt/sources.list.d/backports.list 
apt update
apt install -t buster-backports cockpit

Accéder à Cockpit

Par défaut, cockpit utilise le port 9090. Vous pouvez donc y accéder via votre navigateur internet préféré à l'adresse https://IP_du_serveur:9090. Mais il peut aussi être nécessaire de vouloir utiliser un autre port, notamment si vous utilisez déjà le 9090 pour un autre service. Voici donc la manipulation à réaliser.

La fenêtre de login de Cockpit (par défaut sur le port 9090)
La fenêtre de login de Cockpit (par défaut sur le port 9090)

Créez tout d'abord le dossier /etc/systemd/system/cockpit.socket.d à l'aide de la commande suivante :

mkdir /etc/systemd/system/cockpit.socket.d

Créez ensuite dans ce dossier un fichier appelé listen.conf et éditez-le avec votre éditeur préféré pour y coller le contenu suivant :

[Socket] 
ListenStream= 
ListenStream=443

Certains vont sans doute penser que j'ai fait une erreur de copier-coller puisque le premier ListenStream est vide. Mais il n'en est rien. Je me suis simplement inspiré de la doc de Cockpit, qui remplit ainsi le fichier !

Notez au passage que ce fichier peut aussi vous permettre de définir l'adresse d'écoute, via la même directive (ListenStream).

Une fois que c'est fait, il est nécessaire de relancer cockpit :

sudo systemctl daemon-reload
sudo systemctl restart cockpit.socket

Et voilà ! Votre Cockpit est maintenant installé et opérationnel.

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre. "Si un produit s'allume c'est un bon point. S'il est connecté, c'est encore mieux !"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.