Initialiser un NAS Asustor sous ADM 4

Je vous ai proposé, il y a maintenant plus de 3 ans, un tutoriel vidéo sur la mise en place d'un NAS Asustor. A l'époque, et jusqu'à récemment, les NAS de la marque tournaient sous ADM 3.x donc ce tutoriel était toujours d'actualité. Mais les choses évoluent et Asustor a sorti, il y a peu de temps, ADM 4.0. Il est donc temps pour moi de dépoussiérer un peu ce tuto et pour l'occasion je me suis dis que cela pourrait être sympa de le faire par écrit vu que l'ancien tuto était une vidéo ! Dans ce billet je vais donc vous guider pour mettre en service un NAS Asustor sous ADM 4.

ADM 4.0 Beta

Etapes préliminaires

Avant de rentrer directement dans le vif du sujet, il est nécessaire d'opérer quelques manipulations. Je vous passe bien évidemment l'étape du déballage de votre NAS. La première étape consiste donc à installer les disques dans le boitier. Et pour le coup, je ne vais pas vous indiquer la méthode puisque différents systèmes de fixations existent chez Asustor, en fonction des modèles et des gammes. Ensuite, il faut raccorder son NAS au réseau via le câble RJ45 fourni, puis brancher le bloc d'alimentation et appuyer sur le bouton ON pour que le NAS démarre. Le NAS se verra alors attribuer une adresse sur votre réseau par votre serveur DHCP. Et il faudra, dès lors, trouver cette adresse, soit via l'interface de son routeur, soit en utilisant l'application Asustor Control Center.

Une fois que vous avez identifié l'adresse de votre NAS, les choses sérieuses peuvent commencer.

Initialisation d'un NAS Asustor sous ADM 4

Ouvrez donc votre navigateur internet préféré et connectez vous sur le NAS en utilisant son adresse IP, par exemple : http://ip_du_nas:8000/ vous arriverez alors sur l'assistant d'installation d'ADM 4. Pour cette première étape il s'agit de définir la langue si celle du navigateur n'est pas détectée automatiquement, puis de cliquer de la Flèche en bas à droite pour passer à l'étape suivante.

Installation d'ADM 4 : étape 1 le choix de la langue
Installation d'ADM 4 : étape 1 le choix de la langue

ADM va ensuite vérifier s'il existe des mises à jour du système disponibles, et si c'est le cas, il vous proposera de les télécharger et de les installer maintenant.

Installation d'ADM 4 : étape 2 vérification de mise à jour
Installation d'ADM 4 : étape 2 vérification de mise à jour

Etant donné que le NAS n'est pas encore utilisé, autant accepter et procéder à l'installation des mises à jour tout de suite, histoire d'être tranquille après...

Installation d'ADM 4 : étape 3 installation des mises à jour
Installation d'ADM 4 : étape 3 installation des mises à jour

Une fois la mise à jour appliquée, le NAS redémarre et on tombe sur l'assistant de paramétrage. Deux solutions sont alors possibles : effectuer une configuration "en 1 clic" ou bien une configuration personnalisée. Nous, on va faire une config personnalisée, comme vous vous en doutez sûrement. Et au passage, il est possible de choisir entre le thème sombre et le thème clair pour ADM (il sera possible de remodifier cela plus tard...). Une fois que vous avez fait vos choix, vous pouvez cliquez sur la flèche en bas à droite pour passer à l'étape suivante.

Installation d'ADM 4 : étape 4 : choix du type d'installation
Installation d'ADM 4 : étape 4 : choix du type d'installation

L'écran suivant vous invite à définir le nom de votre NAS et à choisir un mot de passe pour le compte admin. Notez que si vous le souhaitez, vous pouvez changer le nom de ce compte...

Installation d'ADM 4 : étape 5 : Nom du NAS et compte admin
Installation d'ADM 4 : étape 5 : Nom du NAS et compte admin

Vient ensuite la paramétrage de la date et l'heure : format, fuseau horaire, etc.

Installation d'ADM 4 : étape 6 : Date et heure
Installation d'ADM 4 : étape 6 : Date et heure

La définition des paramètres réseau arrive ensuite : choix de l'interface et éventuellement du mode d'agrégat (pour les NAS disposants de plusieurs interfaces réseaux) et paramétrage d'adresse (automatique ou manuel).

Installation d'ADM 4 : étape 7 : réseau
Installation d'ADM 4 : étape 7 : réseau

On va maintenant définir le type, de volume que l'on souhaite créer. Les options disponibles varieront en fonction du nombre de baies de notre NAS et du nombre de disques dont on dispose. Ainsi, pour un NAS 2 baies, seules les 4 première options ci-dessous sont disponibles...

  • Single : Les disques sont utilisés unitairement, comme on peut le faire avec plusieurs disques externes, par exemple. Pas de sécurité, et on aura un volume par disque.
  • JBOD : Système qui vise à créer un seul volume avec tous les disques, mais les fichiers ne sont pas répartis sur les disques. Si un disque est HS, on perd seulement ce qu'il y a sur ce disque.
  • RAID 0 : Les données seront réparties sur les différents disques choisis, sans sécurité. On dispose ainsi d'un seul volume avec la capacité de tous les disques. L'inconvénient : les fichiers sont "éclatés" et stockées sur tous les disques, donc si un disque lâche, on perd toutes les données.
  • RAID 1 : Les disques sont utilisés en mode miroir, par pair. Cela signifie que chaque fichier est inscrit sur 2 disques durs différents. Si un disque est HS, les données sont toujours intactes sur le second dans leur intégralité. La capacité de stockage est égale à la capacité d'un seul des deux disques.
  • RAID 5 : Ce RAID nécessite au moins 3 disques. Les données sont réparties sur tous les disques de la grappe, pour gagner en performances et un calcul de parité est réalisé entre chaque données pour permettre de reconstituer un disque qui lâcherait. Ce système permet donc la perte d'un disque sans perte de données. La capacité totale est égale à : nombre de disques - 1.
  • RAID 6 : Nécessite au minimum 4 disques, et fonctionne de la même manière que le RAID 5, en permettant cette fois ci la perte de deux disques, grâce à un double calcul de parité, sans perte de données. La capacité totale est égale à : nombre de disques - 2.
  • RAID 10 : Il s'agit d'une combinaison de RAID 1 + 0 et cela nécessite donc 4 disques au minimum. Ce mode permet une très bonne tolérance de panne puisqu'il faut que deux disques d'un sous-ensemble RAID 1 tombent en panne en même temps pour perdre ses données... La capacité totale est égale à : nombre de disques / 2.

Si vous souhaitez plus d'informations sur les différents niveaux de RAID, je vous renvoie à mon article quel RAID choisir pour son NAS ?

Installation d'ADM 4 : étape 8 : choix du volume
Installation d'ADM 4 : étape 8 : choix du volume

On choisi ensuite nos disques qui composeront le volume à créer et on clique sur le bouton Démarrer l'initialisation.

Installation d'ADM 4 : étape 9 : choix des disques
Installation d'ADM 4 : étape 9 : choix des disques

Il ne reste plus qu'à patienter le temps de l'installation d'ADM 4. Je vous rassure, cela ne prend que quelques minutes, le temps de se boire un petit café !

Installation d'ADM 4 : étape 10 : initialisation du NAS
Installation d'ADM 4 : étape 10 : initialisation du NAS

Voilà, l'installation est terminée, vous y êtes presque ! L'assistant propose maintenant d'enregistrer votre NAS. Cet enregistrement est intéressant puisqu'il vous permettra notamment d'accéder à votre NAS facilement depuis l'extérieur grâce à EZ-Connect.

Installation d'ADM 4 : étape 11 : Enregistrement du NAS
Installation d'ADM 4 : étape 11 : Enregistrement du NAS

Enregistrement terminé, initialisation terminée. Votre NAS est maintenant installé et prêt à l'emploi. Vous n'avez plus qu'à fouiller sur Justegeek.fr pour trouver tout un tas de tutoriel pour transformer votre NAS en véritable boite à outils ! 🙂

Installation d'ADM 4 : étape 12 : Fin de l'initialisation
Installation d'ADM 4 : étape 12 : Fin de l'initialisation

Et bien voilà, j'espère que ce petit tutoriel vous aura été utile pour initialiser facilement votre NAS Asustor sous ADM 4. N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire si vous en avez, et profitez bien de votre NAS ! 8)

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre. "Si un produit s'allume c'est un bon point. S'il est connecté, c'est encore mieux !"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.