Bien choisir ses plugins WordPress

Selon un billet publié par Genious Interactive sur les tendances CMS de 2014, 60 % des sites tournant sur un CMS (système de gestion de contenu) sont animés par WordPress. Ce CMS a la côté et c'est normal. Il est gratuit, flexible et dispose de nombreux plugins permettant de faire un peu tout ce que l'on veux : site vitrine, blog, site e-commerce, forum de discussion... On peut vraiment tout faire avec WordPress. Et si de prime abord c'est bien, il faut tout de même faire attention, pour ne pas se retrouver avec une usine à gaz. J'ai donc décidé de filer ici quelques conseils pour bien choisir ses plugins WordPress. Je ne vais pas ici vous donner la liste des extensions que j'affectionne et que je considère comme indispensables, mais je vais vous donner les clés pour identifier les plugins que vous pouvez ou non  installer.

 

Limitez le nombre de plugins WordPress

Comme je le disais plus haut, WordPress regorge de plugins en tout genre. Il est donc tentant d'en installer plein pour augmenter les fonctionnalités de son site. Mais attention. Installer un plugin n'est pas une opération à prendre à la légère.

Tout d'abord, sachez que plus vous utiliserez de plugins, plus votre site sera lent. Chaque plugin sera chargé à chaque affichage d'une page. Cela signifie que vous allez faire exécuter tout un tas de scripts. Et ceux-ci peuvent contribuer à ralentir, de manière considérable, la vitesse d'affichage de vos pages. Bien sûr, je ne dis pas qu'il ne faut pas utiliser de plugins, mais je conseille d'y aller en douceur et d'installer un plugin que lorsque c'est nécessaire.

Ensuite, sachez que se rendre dépendant de nombreux plugins peut vous rendre la vie dure. Admettons qu'un jour, suite à une mise à jour, votre site présente un dysfonctionnement, même mineur. Lorsque vous irez demander de l'aide à la communauté, la première chose que l'on va vous demander, c'est de désactiver tous les plugins, puis de les réactiver un par un pour voir si le problème n'est pas lié à l'un d'eux. Imaginez cette prise de tête si vous disposez d'une multitude de plugins.

Enfin, si vous vous rendez dépendant d'un plugin et que celui vient à être plus ou moins abandonné, vous risquez d'avoir des soucis dès lors que vous mettrez à jour WordPress en version plus récente. 

 

N'installez pas des plugins WordPress pour les tester

Il peut être tentant de tester un plugin pour savoir si celui-ci nous plait. Surtout faites attention et ne testez jamais une extension directement sur votre site. Testez d'abord l'extension sur un site de test. En effet, les plugins écrivent des tables dans la base de donnée. Vous risquez alors de pourrir votre base et rien ne garantit que tout sera supprimé lorsque vous supprimerez le plugin. Pensez donc à tester vos plugins ailleurs avant de les installer sur votre site.

 

Choisir des plugins WordPress testés

Pour ajouter des plugins, rendez-vous dans votre panneau d'administration WordPress, puis glissez votre souris à gauche sur Extensions, et cliquez sur Ajouter.

Lorsque vous recherchez des plugins, vous pouvez voir sur la page de recherche si le plugin a été testé avec votre version de WordPress et donc s'il est compatible avec celle-ci.

Vérifiez la compatibilité du plugin avec votre version de WP

Je vous conseille fortement de n'installer que les plugins qui ont été testés avec votre version. Cela vous évitera des problèmes. Même s'il est vrai qu'un plugin non testé officiellement peut fonctionner, ne prenez pas de risque inutile, sous peine de "casser" votre site.

 

Choisir des plugins maintenus

Je parlais dans le paragraphe précédent de plugins testés. Souvent, lorsque les plugins n'ont pas été testés, c'est pour l'une des raisons suivantes :

  • une nouvelle version de WordPress vient juste de sortir
  • les développeurs sont peu actifs
  • le développement du plugin a été arrêté

Dans le premier cas, je vous recommande d'attendre que l'extension soit testée avec votre version de WordPress. Dans les autres cas, je vous recommande d'aller voir ailleurs, car un plugin qui n'a pas été mis à jour depuis de nombreux mois, n'est pas un plugin à installer.

Pensez à regarder la date de dernière mise à jour du plugin

 

Regardez les avis des utilisateurs

Une fois que vous avez vérifié les deux points précédents, ne vous précipitez pas. Vous pouvez encore affiner votre choix. Généralement, vous aurez toujours plusieurs plugins qui pourraient faire l'affaire. Lequel choisir ?

Regardez maintenant le nombre d'installations du plugin. Cela vous donnera une idée de sa réputation. Privilégiez ainsi un plugin qui aurait été installé plus de 100 000 fois à un plugin qui n'aurait été installé que 500 fois.

Vous pouvez ensuite regarder la note attribuée par les utilisateurs. Et si vous désirez accéder aux commentaires pour avoir plus de détails, pas de problèmes. Cliquez sur Plus de détails. Puis ensuite vous avez accès à un onglet Avis.

Soyez attentifs à la réputation du plugin

 

Attention, pour que cela fonctionne, il faut jouer le jeu. Alors pensez à noter les plugins WordPress que vous utilisez et à laisser un commentaire pertinent pour expliquer ce qui va ou ce qui ne va pas avec le plugin.

 

Renseignez vous auprès de webmasters

Si vous connaissez des webmasters qui s'occupent de sites fonctionnant sous WordPress, n'hésitez pas à leur demander leur avis. Ils connaissent peut être le plugin que vous souhaitez installer, ou bien un équivalent qui pourra faire l'affaire.

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. J'ai eu un ancien blog à mes débuts avec lequel j'ai voulu essayer différents plugins wordpress. Si au début, ça semblait marcher, par la suite, tout a commencé par aller de travers pour finir par être brisé totalement. J'ai appris à mes dépends que trop de plugins tue le plugin, mais bon c'est une bonne leçon à tirer pour moi parce que maintenant, je sais qu'il faut savoir faire un tri avant de lancer n'importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.