[Test] Logitech Performance Mouse MX

Lors de sa commercialisation, la Logitech Performance Mouse MX était probablement la meilleure souris du marché, c’était quand même fin 2009. Son prix prohibitif (99 €) m’a longtemps freiné pour ce modèle haut de gamme. Elle a été remplacée par la MX Master, ce qui fait que son prix a baissé. Lors des soldes, je l’ai trouvée sur Amazon pour 34.90 € au lieu de 66.90 € au prix actuel. J’ai donc acheté sans trop d’hésitation ! Je vous propose ce test car elle est aujourd'hui vendue sur Amazon au prix attractif de 39,90 €.

La souris de référence de Logitech

 

 

Caractéristiques de la Logitech Performance Mouse MX

  • Compatibilité : Windows XP Vista 7/8/10 et Mac OS X 10.5 et plus
  • Garantie : 3 ans
  • Poids : 147 g
  • Technologie : laser (Darkfield)
  • Résolution du capteur modifiable
  • Connexion sans fil : Bluetooth (récepteur fourni)
  • Fonctionne avec une pile rechargeable via USB
  • Souris pour droitier
  • Molette débrayable
  • 4 boutons à disposition du pouce

 

Packaging

La boîte de la souris Logitech Performance Mouse MX

La souris dispose d’une belle grosse boîte. Généreuse par sa taille il faut bien faire voir qu’il s’agit d’un modèle haut de gamme.

La boîte de la souris Logitech Performance Mouse MX

 

Le contenu du carton est assez simple :

  • Le câble au format micro-USB pour charger la batterie interne
  • Le récepteur USB (Bluetooth)
  • Un guide de démarrage et un guide de conseil
  • Et bien sûr, la souris

Le contenu de la boîte

 

Présentation et prise en main

Faisons le tour de cette souris.

Le dessus de la souris Logitech Performance MX

La molette permet les déplacements latéraux. En la basculant sur la droite ou la gauche il est possible de faire défiler les documents sur le cotés. Très pratique dans Excel par exemple !

Autre bon point, la molette est débrayable. À priori, on peut ne pas voir l’intérêt mais toutes mes souris sont comme cela maintenant. Il est très pratique de ne plus avoir de crans à passer lors du défilement d’un gros fichier PDF. Honnêtement, on ne s’en sert pas forcément souvent mais on est vraiment content de pouvoir le faire ! Il suffit d’appuyer sur le bouton à côté de la molette pour libérer ou non le défilement.

Sous la souris : le capteur laser Darkfield  et l'interrupteur

Sous la souris se trouve le bouton permettant de l’éteindre afin d’économiser la batterie et espacer les rechargements. La souris est prévue pour être rechargée environ toutes les 3 semaines. On voit également l’emplacement du capteur laser mais pas n’importe lequel un "Darkfield". Exclusivité Logitech, il a pour caractéristique d'assurer "un suivi infaillible". On retiendra surtout qu’il fonctionne sur un bureau en verre. Ce qui est mon cas et je confirme cela fonctionne très bien. Sous la souris se trouvent également 3 patins pour assurer la glisse. Modèle haut de gamme oblige, Logitech propose même des patins de remplacement sur son site. Cette souris est clairement faite pour durer. La glisse est d’ailleurs agréable et sur toutes les textures.

Logitech vend des patins de remplacement

Pour les pièces de rechange, rendez-vous sur la page officielle Logitech.

Pour recharger la batterie interne, il faut brancher la Logitech Performance Mouse MX avec le câble micro-USB fourni. J’aime le principe car on peut toujours utiliser la souris pendant ce temps. Il s’agit d’une batterie donc pas besoin de prévoir des piles d’avance. Et pas de base où poser la souris le temps de la recharge ce qui la rendrait indisponible. La solution retenue me semble être la meilleure. De plus, l’emplacement du câble correspond à l’emplacement habituel.

Le port micro-USB se situe sur l'avant de la souris

Au niveau du pouce se trouvent 4 boutons, les traditionnels "précédent"  et "suivant" mais également un bouton "Zoom" et un autre permettant par défaut de basculer entre les fenêtres. D’autres fonctions peuvent être attribuées à ces boutons (et heureusement vu l’intérêt limité des fonctions définies par défaut !).

 

Mise en service

En pratique, il suffit de connecter le récepteur Bluetooth et de penser à allumer la souris via l’interrupteur situé en dessous pour que la souris fonctionne. Je n’ai pas eu besoin de faire d’association. Il faut dans tous les cas prévoir d’installer le logiciel de gestion de la souris : Logitech SetPoint. J’installe très peu les logiciels complets fournis par les constructeurs, je me limite en général au pilote en lui-même. Mais Logitech fourni une application qui n’est pas trop bavarde et qui est utile. Je recommande donc vivement de l’installer. Après l’installation, une icone de lancement se trouve en bas à droite de l’écran et permet d’accéder aux réglages. Voici l’interface du pilote.

Le logiciel permet de personnaliser la Logitech Performance Mouse MX

On voit que le modèle de la souris est reconnu. Et c’est ici que l’on peut modifier les affectations des boutons de la souris. Libre à vous de faire comme cela vous conviendra mais la personnalisation des boutons 6 et 9 me semble utile. Le bouton 6, par défaut, correspond à Zoom.

Affectation des boutons de la Logitech Performance Mouse MX

Le bouton 9, je lui ai attribué le double clic.

Affectation des boutons de la Logitech Performance Mouse MX

Dans les autres rubriques, il est possible de régler la vitesse du pointeur, le volume de défilement, l’accélération…

Réglage de la vitesse du pointeur et de défilement

Le niveau des piles, indiqué sur la souris, peut également être vu ici.

Le niveau des piles est visible depuis le logiciel SetPoint

 

Le niveau des piles est visible sur la souris

 

Utilisation de la Logitech Performance Mouse MX

À l’utilisation, cette souris est très plaisante. Je trouve le bouton sous le pouce (mon double clic) un peu dur et donc peu pratique. À voir après quelques mois d’utilisation. Le bouton Zoom m’est inutile même avec une autre fonction. La molette est très pratique, comme je le disais, la possibilité de la débrayer est plaisante. Cette souris me semble orientée "confort". Elle est idéale pour la bureautique. Elle n’est pas aussi légère et donc moins maniable que ma Logitech G500 (modèle filaire plus orienté jeux). Elle n’est pas non plus aussi précise. En revanche niveau confort et douceur, la main est à son aise. On perçoit le soin apporté à la conception de ce modèle.

 

Conclusion

Si vous voulez une souris confortable, assez précise qui fonctionne partout même sur le verre, sans fil bien conçue et durable, elle est faite pour vous !

 

Prix

Pour faire une affaire, il faut la trouver en promotion car lors de ces offres, le prix est particulièrement attractif. Il s’agit d’un excellent produit, c’est compréhensible qu’il ne soit pas donné. Profitez-en, aujourd'hui elle est en vente flash sur Amazon. Profitez de l'offre grâce au lien ci-dessous (si le prix est plus élevé sur le lien, n'hésitez pas à cliquer et vous arriverez sur la page Amazon, avec la réduction).

 

Lien sponsorisé

 

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Avatar JulienC dit :

    J'ai la même 🙂

    Bon sinon ça ne fait pas très geek d'acheter un produit alors qu'il est sorti depuis longtemps :p

    • Sandstorm Sandstorm dit :

      On se demande qui te l'a recommandée...
      Etre geek c'est pas seulement acheter du matos récent... tu peux aussi acheter du matos plus ancien si ça tient vraiment la route... D'autant plus que les souris laser c'est pas dépassé... dans ce cas j'imagine que t'es un rétro-geek ! lol Ou alors c'est que tu es pauvre et que le produit était trop cher à sa sortie...
      Perso je préfère la première hypothèse !

  2. Avatar Bernard RAVOT dit :

    Bonjour.

    Je suis équipé de cette souris depuis 4 à 5 ans. Utilisation bureautique , surf , mais pas de jeu. avec le complément clavier Wave 2.4
    Satisfaction totale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.