Oreillettes interdites au volant : que faire ?

Nous voilà en juillet... ce qui signifie vacances bien évidemment, mais aussi l'entrée en vigueur des dispositions interdisant les oreillettes mains-libres au volant. Des dispositions que j'ai déjà eu l'occasion de critiquer sur le site (ici). En effet, que l'on interdise l'utilisation du téléphone lorsque cela implique l'utilisation d'une main OK, mais les oreillettes mains-libres je trouve cela plus discutable, même si pour ma part je n'ai jamais utilisé d'oreillettes mains-libres. Je sais que vous êtes nombreux à posséder de telles oreillettes et vous vous dites "Mer**, comment vais-je faire ?". Je tiens, tout d'abord, à préciser que cet article n'est pas une incitation à faire n'importe quoi au volant mais j'ai la solution pour vous. J'ai même en réalité deux solutions. Mais d'abord voyons ce que dit le texte.

Interdiction des oreillettes au volant

 

Oreillettes interdites au volant : que dit le texte ?

L'article R412-6-1 du Code de la Route, qui interdisait jusqu'alors l'utilisation, au volant, d'un téléphone tenu en main prévoit désormais les dispositions suivantes :

Est également interdit le port à l'oreille, par le conducteur d'un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d'émettre du son, à l'exception des appareils électroniques correcteurs de surdité.

Les dispositions du deuxième alinéa ne sont pas applicables aux conducteurs des véhicules d'intérêt général prioritaire prévus à l'article R. 311-1, ni dans le cadre de l'enseignement de la conduite des cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur ou de l'examen du permis de conduire ces véhicules.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

Sont donc visés ici les dispositifs portés à l'oreille. Comprenez ici : les oreillettes (filaires ou sans fils) et les casques. Cette formulation exclut donc les dispositifs utilisant un haut-parleur.

 

Solution 1 : le bluetooth intégré

Le bluetooth intégré aux voitures n'est, pour sa part, pas interdit. Alors je vous entend déjà crier "Mais j'ai pas le bluetooth dans ma voiture". La solution est simple. Il vous suffit d'acheter une nouvelle voiture, tout en prenant soin de choisir l'option Bluetooth et en plus vous ferez marcher l'économie... Bon OK, cette solution est en réalité bien naze, alors on va passer à la seconde solution.

 

Solution 2 : les kits mains-libres avec haut-parleur

Il existe de nombreux modèles de kits mains-libres qui ne sont pas en contact avec votre oreille, puisqu'ils sont équipés d'un haut-parleur. Bon nombre de ceux-ci sont adaptés aux voitures, en se fixant, par exemple, sur le pare soleil. Perso, dans mon ancienne voiture (dont je me suis séparé il y a seulement quelques mois), j'utilisais un de ces kit : le Buddy de SuperTooth. Il se fixe donc au pare-soleil et communique avec le téléphone via Bluetooth. Il peut, bien sûr, être appairé avec plusieurs smartphones, comme les installations Bluetooth de série. Sa batterie intégrée tient longtemps et ne nécessite pas d'être rechargée toutes les semaines... Côté qualité, rien à dire : le son a toujours été clair, et jamais personne ne m'a dis avoir des problèmes pour m'entendre. J'ai tout de même passé un paquet d'heures à l'utiliser durant au moins 5 ans.

Cet appareil s'avère donc une solution que je vous recommande, pour un prix que je juge raisonnable. Si vous voulez investir dans le Buddy SuperTooth, vous trouverez un lien à la fin de cet article. Sachez qu'il existe également d'autres modèles, mais sur lesquels je n'ai aucun retour d'utilisation.

 

Enfin, sachez qu'il existe un autre type de kit mains-libres qui se raccorde au système autoradio. Vous bénéficiez alors du son dans les haut-parleurs de votre véhicule. Je n'ai pour ma part jamais opté pour ce système qui nécessite un raccordement filaire au véhicule, contrairement aux kits mentionnés ci-dessus.

 

N'hésitez pas à réagir sur cette interdiction via les commentaires et à nous dire quelle solution vous avez adoptée.

En tout cas, que vous utilisiez ou pas ce genre de kits mains-libres au volant, soyez vigilant sur la route, faites attention aux autres et respectez les règles en vigueur.

 

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Avatar juliencor dit :

    Une bonne excuse pour changer de voiture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.