[Test] EarForce Z60 de Turtle Beach

Lors de la Paris Games Week 2015, j'ai testé le EarForce Z60 de Turtle Beach, un casque 7.1 pour gamer. J'ai été interpellé par le son de ce casque, et notamment les basses que j'ai trouvé relativement puissantes pour un casque. J'ai alors eu envie de tester ce casque dans de meilleures conditions que le brouhaha de la PGW. La semaine qui a suivi, après avoir lu plusieurs tests sur le net, j'ai commandé mon Z60. Il est arrivé mardi, après quelques galères avec le transporteur. Après l'avoir bien utilisé durant trois jours, voici ma présentation et mon avis sur le EarForce Z60.

La boite du casque gamer 7.1

 

Présentation du EarForce Z60 

Le EarForce Z60 de Turtle Beach est un casque filaire qui s'adresse aux gamers. Équipé de deux écouteurs de 60 mm, il propose un son surround 7.1. À l'intérieur de la boîte, on trouve le casque avec son unité de contrôle (je reviendrai sur celle-ci plus loin), le micro amovible et un manuel.

Le contenu de la boîte

Comme vous le constatez, pas de CD. Logique puisque le casque est Plug & Play et ne nécessite pas de logiciel du constructeur pour bénéficier de toutes ses fonctionnalités. Pratique donc puisqu'il suffit de le brancher et hop on peut en profiter sans attendre.

Le casque possède un prise mini-jack (3,5mm) qui vous permettra de l'utiliser sur d'autres périphériques que votre PC : sur une tablette ou un smartphone par exemple. Sur PC, la connectique ne se fera pas directement via cette prise mini-jack. Celle-ci viendra se branche sur l'unité de contrôle, laquelle sera raccordée en USB au PC. Cette unité de contrôle permet de gérer le son du casque, celui du microphone, ainsi que de couper le son de ce dernier. Et ce n'est pas tout puisque l'unité de contrôle permet de profiter du DTS Headphone X dans ses différents modes : jeu, cinéma et musique. Le DTS Headphone X apporte un son 3D. Entre nous, c'est peut être dû à la vieillesse de mon oreille, mais je n'ai pas senti de différences entre les modes de DTS Headphone X.

L'unité de contrôle se branche en USB sur le PC

 

L'unité de contrôle permet de changer de mode DTS et de régler le volume

Petit détail concernant l'unité de contrôle : vous pouvez voir sur le haut deux molettes. L'une permet de régler le volume sonore du jeu, tandis que la seconde agit sur le serveur vocal (mumble dans mon test, mais cela doit aussi fonctionner avec TeamSpeak). C'est juste hyper pratique pour ajuster les niveaux sonores comme on le souhaite.

Le microphone du Z60 est formé d'un pied flexible permettant de le mettre dans la position de votre choix. Autre caractéristique de ce microphone : il est amovible. Pratique si vous ne vous en servez pas ou si vous désirez emmener votre casque avec vous pour écouter de la musique etc.

Le micro du casque est amovible

Les coussinets sont en tissu noir, et recouvrent les oreilles. Cela permet d'isoler un peu plus du bruit extérieur. L'arceau est réglable pour s'adapter à la taille de la tête bien évidemment. 

Les oreillettes sont en tissu noir

 

Mon avis sur le EarForce Z60 

La première impression que j'ai eu lors de la Paris Games Week a été confirmée très rapidement : les graves sont vraiment bien rendus dans ce casque. Assez étonnant d'ailleurs pour un casque. La spatialité du son est vraiment présente également grâce au DTS Headphone X. Cela fait donc du z60 un bon casque pour jouer, notamment aux FPS : on peut profiter pleinement des explosions, bruits de tirs, de pas... La localisation de ces tirs et des ennemis est également plus facile grâce au son 3D. Ce casque n'a donc pas raté sa cible : les gamers.

En revanche, si l'accent est mis sur les graves, les aigus sont un peu en reste... Le son est de manière générale assez grave et c'est le point faible de ce casque je pense. Sorti des jeux, je ne me vois pas l'utiliser, par exemple, pour écouter de la musique, malgré le présence d'un mode musique sur l'unité de contrôle. Je préférerai alors reprendre mon ancien casque, qui même s'il fait moins ressortir les graves rend un son peut être un peu plus adapté à la musique.

J'ai également testé le casque sans son unité de contrôle, directement sur une prise mini-jack 3,5 mm et surprise : on récupère un peu d'aigus. Pas extraordinaire, mais c'est toujours plus agréable, notamment pour écouter la musique ou regarder une vidéo. J'ai aussi regardé des vidéos sur ma tablette avec ce casque et je dois dire qu'il convient pour l'usage.

Au niveau confort rien à dire, le casque n'est pas trop lourd (pesé : 268 grammes) et n'appuie pas trop sur la tête. Les oreillettes sont confortables. 

En résumé : pour le jeu, avec l'unité de contrôle, c'est nickel. Éventuellement, pour une série ou un film, de manière occasionnelle, toujours avec l'unité de contrôle. Ensuite, si vous l'utilisez avec son câble mini-jack 3,5 mm, vous pouvez sans problème regarder des vidéos, écouter de la musique etc. Sans être exceptionnel, le casque fait le taf.

 

Comparaison avec le GameCom 780

Étant donné que je possédais un casque gamer 7.1 (le GameCom 780 de Plantronics), je ne peux m'empêcher de comparer les deux casques. 

Au niveau du look, je n'ai pas de préférence, les deux possèdent un design sympa. Le GameCom parait un peu plus fragile et il l'est réellement (j'en ai déjà un qui s'est cassé au niveau de l'arceau sans que je force). Le z60 prend donc l'avantage sur ce point car il inspire confiance. (+1 pour le z60)

Côté confort, le z60 appuie plus sur la tête que mon GameCom 780. Il est donc un peu moins discret, même si ce n'est pas très gênant. À noter que le GameCom fait 3 grammes de moins que le z60 selon ma balance. (+1 pour le GameCom 780)

Pour la spatialité du son, le z60 a ma préférence. J'ai l'impression de mieux distinguer d'où viennent les sons. (+1 pour le z60)

Pour la qualité du son, le GameCom 780 est plus polyvalent, le z60 étant plus ciblé pour jouer. (+1 pour le GameCom 780)

Pour la compatibilité, l'obligation d'installer le logiciel GameCom 780 réserve le casque aux systèmes Windows (si l'on veut profiter des effets, sinon le casque reste utilisable en mode stéréo). Le EarForce z60 n'a pas cet inconvénient. Il est réellement multi-plateforme. (+1 pour le z60)

Pour la connectique, le z60 peut être branché en USB, ou en mini-jack 3,5 mm (en stéréo uniquement dans ce dernier cas). Le GameCom 780 ne se branche quant à lui qu'en USB. L'avantage va donc au z60 sans hésitation. (+1 pour le z60)

Enfin, terminons par le tarif. Mon GameCom 780 m'avait coûté 60-70 € et aujourd'hui on le trouve sur Amazon aux alentours de 55 €. Le EarForce z60 est lui disponible à 110 € (promotion à 99 €jusqu'au 12 décembre 2015). Avantage au GameCom donc !  (+1 pour le GameCom 780)

Au final, j'attribue donc 4 points au z60 et 3 points au GameCom 780. Si votre utilisation première n'est pas d'écouter de la zik, alors je ne peux que vous recommander ce casque, surtout si vous êtes joueur.

 

Lien sponsorisé

 

Sandstorm

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sandstorm Sandstorm dit :

    Erratum : Je me suis aperçu hier soir que les molettes de l'unité de contrôle n'avaient pas les fonctions que je présumais. En réalité, l'une des deux molettes permet de gérer le son du jeu, tandis que l'autre agit sur le son du serveur vocal (mumble pour mon cas). Ainsi il est facile d'ajuster les deux sons à sa convenance, afin que l'un ne gêne pas l'autre. Cette fonctionnalité est extrêment pratique !
    L'article est mis à jour en ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.