[Tuto] Mettre en place une machine virtuelle sur un NAS Asustor

Le mois dernier, je vous ai présenté l'AS7004T, un NAS Asustor à la configuration musclée, idéale pour héberger des machines virtuelles. L'heure est désormais venue de voir comment mettre en place une machine virtuelle sur un NAS Asustor. Les NAS Asustor ne propose pas nativement de créer des machines virtuelles. Il va donc falloir passer par une application tierce à installer sur le NAS : il s'agit du très célèbre VirtualBox. La première étape va donc consister à installer cette application. Ensuite, on pourra procéder à la création d'une machine virtuelle.

Attention : pour profiter d'une bonne expérience de virtualisation, il convient de s'assurer que le NAS dispose d'une quantité de mémoire vive (RAM) suffisante. Il est vivement conseillé de disposer d’au moins 4 Go de mémoire vive pour pouvoir utiliser convenablement la virtualisation. Cependant, pour être vraiment à l'aise, on ne peut que recommander d'avoir 8 Go ou plus.

 

Installation de l'application VirtualBox

Pour installer l'application VirtualBox, il faut d’abord se rendre sur le NAS pour s’authentifier. Lancez un navigateur Internet et tapez son nom dans la barre d’adresse suivi d’un /

Exemple http://Nom_de_votre_NAS/

On arrive alors sur cet écran. Pour s’authentifier, on va renseigner ici le compte : admin et le mot de passe associé à ce compte. Une fois ces éléments renseignés, cliquez sur la flèche.

Nous arrivons ensuite sur le bureau.

Comme vous le savez sûrement, l'installation d'une application va passer par le magasin d'application d'ADM. Ouvrez donc l'application App Central.

Dans la partie gauche de la fenêtre, cliquez sur Toutes les applications.

Recherchez ensuite l'application VirtualBox grâce à la fonction recherche située en haut à droite, puis cliquez sur le bouton Installer.

S’affiche alors la fenêtre des prérequis, cliquez sur Installer.

Une fois l'application installée, vous pouvez voir son statut Installée (avec une petite faute au passage !!).

L’application est installée, mais avant de passer à la création d'une machine virtuelle, on va installer un complément pour VirtualBox. Recommencez donc l’opération ci-dessous, en retournant dans AppCentral pour installer cette fois le package : VirtualBox Extension Pack.

Voilà qui est fait. Mais notre NAS n'est pas encore 100% opérationnel. Il nous reste quelques composants à installer.

 

Installation des autres composants nécessaires

Si vous vous rendez sur le bureau du NAS, vous pourrez voir un nouveau raccourci intitulé... VirtualBox !

À partir d’ici vous devez connecter votre NAS sur une TV afin de pouvoir accéder à Asustor Portal qui est l’interface visible sur la TV. Là vous pourrez configurer VirtualBox. C’est l’usage recommandé. L’application Asustor Portal se trouve dans App Central.

N’oubliez pas également d'installer Remote Center si vous avez une télécommande.

Vous pouvez y accéder en mode phpVirtualBox, notamment si vous n'avez pas de télécommande.

Maintenant, il n’y a plus qu’à utiliser cette application pour créer notre machine virtuelle.

 

Création d'une machine virtuelle sur le NAS Asustor

Bon, on va enfin passer au sujet de ce tutoriel, la création d'une machine virtuelle sur un NAS Asustor. Cliquez sur l’icône VirtualBox présente sur le bureau du NAS. L’application se lance. Du moins si vous avez activé le serveur web car phpVirtualBox en a besoin. Si ce n’est pas le cas vous devez le faire.

Il faut alors cliquer sur le lien ici présent sur la fenêtre. Cela va vous emmener dans la fenêtre Services puis Serveur Web. Il faut alors cocher Activer serveur Web puis cliquer sur Appliquer.

Si vous venez d’activer le serveur Web, cliquez à nouveau sur le raccourci VirtualBox présent sur le bureau. Vous obtiendrez alors une page d’authentification. Par défaut il faut saisir admin en Username et admin en Password.

On arrive alors sur l’interface permettant la création de machine virtuelle.

Cliquez sur New.

Vous devez ensuite indiquer, à travers l’assistant, le nom de votre machine, le type (Windows, linux…) et indiquer la version (W10 ou autre).

Cliquez ensuite sur Next. Il faut maintenant définir la quantité de mémoire vive que l’on souhaite allouer à la machine virtuelle. C’est là où il est pratique d’avoir ajouté de la mémoire... Dans mon cas, disposant de 8 Go, j’en attribue 4 pour cette machine.

Puis, il faut indiquer ce qu’on l’on souhaite pour l’espace de stockage. Dans le cas d’une création, il faut choisir Create a virtual drive now.

Vous pouvez choisir ensuite le type de disque virtuel. Si vous ne savez pas lequel choisir laisser celui par défaut à savoir VDI (VirtualBox Disk Image). Pour ma part, je vais prendre le format que j’utilise habituellement avec VMWare : vmdk. Les différents choix disponibles correspondent aux différentes offres logicielles du marché.

Sur la fenêtre suivante, vous pouvez définir le mode d’allocation de l’espace disque, en mode dynamique, la taille s’ajuste automatiquement. De l’espace disque sera alloué lorsque le système en aura besoin. C’est pratique mais on peut arriver à saturer son disque physique. En fixed, vous définissez vous-même la taille mais la place est immédiatement prise sur le disque dur. Je vais choisir fixed et 256 Go pour cet exemple. Il est possible de découper le disque dur virtuelle en fichier de 2 Go. Cela est nécessaire sur des disques durs formaté en FAT32 (par exemple si vous voulez déplacer votre machine virtuelle à l'aide d'une clé USB...) mais à part cela ce n’est pas requis.

Je définis ensuite la taille de mon disque dur.

Le disque dur est alors créé et l’espace est réservé.

Après de longues minutes correspondant à la création du disque virtuel, la machine virtuelle est prête à être installée.

Il faut maintenant fournir les sources d’installation du système d’exploitation souhaité. Vous devez disposer d’un support optique (DVD) ou d’un fichier ISO. Dans mon cas je vais utiliser un fichier. Je dois le déclarer au niveau du lecteur optique. Il faut alors se rendre dans Settings après avoir sélectionné la machine concernée.

Dans Storage, sélectionnez le lecteur optique en cliquant sur le disque signalé vide sur cette image (empty).

Il faut ensuite se rendre dans la partie droite et cliquer sur le DVD afin de définir l’emplacement du fichier ISO qui sera utilisé au démarrage afin d’installer un système d’exploitation.

L’arborescence qui s’ouvre est celle du système d’exploitation du NAS. Vous devez avoir copié au préalable votre fichier ISO sur le NAS afin de pouvoir y accéder.

Dans mon cas, je dois me rendre dans « volume 1 »

Bon nombre d’autres réglages sont disponibles dans Settings mais le but de ce tutoriel n’est pas d’expliquer comment utiliser VirtualBox mais de vous expliquer comment le mettre en place sur un NAS Asustor.

Les sources permettant d’installer le système d’exploitation étant chargées, il ne reste qu’à démarrer la machine. Pour cela, cliquez sur Start.

Mais attention, vous ne pourrez rien voir de ce qui se passe car le navigateur n’est pas conçu pour cela. Vous devez y accéder soit directement grâce au port HDMI en utilisant un écran, soit en prise en main à distance. Pour cela vous pouvez cliquer sur le lien bleu indiquant le numéro du port sur la ligne Remote Desktop Server Port.

Vous téléchargez alors un fichier .rdp qui vous permettra de lancer directement la connexion vers la machine virtuelle.

Choisissez d’enregistrer le fichier, puis cliquez sur ouvrir

Une fenêtre de connexion bureau à distance va se lancer. Cliquer sur connexion puis oui afin de valider les différents messages. Vous avez alors la main sur la machine et vous pouvez procéder à l'installation du système (ici Windows 10).

 

Installation des Guest Additions

Le but de ce tutoriel n’est pas de vous apprendre à vous servir de VirtualBox mais sachez qu’il y a une chose à faire immédiatement après avoir installé le système d'exploitation, sinon votre souris va vous sembler folle et vous rendre fou : installer les « Guest Additions ». En fait cela correspond à des pilotes qui permettent un bon interfaçage avec votre machine virtuelle. Pour cela, il faut mettre la machine concernée en marche puis ouvrir une connexion bureau à distance. Se connecter en parallèle sur le NAS et sur l’interface VirtualBox à partir du raccourci sur le bureau.

Votre machine doit être prête à servir. Sélectionnez-la dans la liste de vos machines virtuelles à gauche.

Cliquez sur Settings puis sur Install Guest Additions.

Si un message d’erreur apparaît, il est possible de sélectionner VBoxGuestAdditions.iso via le menu File / Virtual Media Manager.

On voit alors dans le lecteur optique virtuel de la machine virtuelle un « disque » VirtualBox Guest Additions.

Il suffit maintenant d’aller sur ce lecteur et de lancer le fichier VBoxWindowsAdditions.exe. Suivez l’installation et là, l’utilisation devient correcte avec une souris qui réagit correctement.

 

Disons-le clairement, faire tourner un Windows Server sur un NAS Asustor c’est possible mais il vaut mieux avoir 4Go de réservé à la machine (c'est à dire disposer d'au moins 8 Go de RAM sur le NAS) et un core i5 est vivement conseillé. C'est le genre de jobs que l'on peut confier aux NAS plus haut de gamme, comme par exemple l'AS7004T mentionné en introduction de ce tutoriel.

 

Sandstorm

Ingénieur Systèmes passionné d'informatique et de High-Tech, Sandstorm a créé JusteGeek.fr en 2013. Il aime les geekeries en tout genre. "Si un produit s'allume c'est un bon point. S'il est connecté, c'est encore mieux !"

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. JOP217 dit :

    Bonjour. Une idée de comment lancer automatiquement une VM au démarrage du Nas?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile