Site icon JusteGeek

Antidote : le remède à tous vos mots

Que vous soyez blogueur comme moi, auteur autoédité, ou même contributeur sur des forums... Cet article devrait vous intéresser. Mais, ce sera également le cas si vous envoyez souvent des emails professionnels ou si vous rédigez des lettres de temps à autre et que vous avez des doutes lors de la rédaction. Antidote, vous connaissez ? Il s'agit d'un logiciel pour vous aider à rédiger toutes sortes de contenus. Antidote est un logiciel très complet, bien plus par exemple que le correcteur orthographique des suites bureautiques : orthographe, vocabulaire, synonyme, ponctuation... Antidote est un outil puissant que je vous propose de découvrir aujourd'hui. 

 

Antidote : le correcteur d'orthographe

Tout comme les correcteurs d'orthographe que l'on retrouve dans les suites bureautiques, Antidote détecte les fautes d'orthographe et vous propose de les corriger en vous expliquant où se situe l'erreur. Il en détecte davantage que le correcteur basique de Microsoft Office et autres suites bureautiques concurrentes. Mais surtout, il vous explique en détail quelle est l'erreur détectée. La correction comprend en fait 2 parties : linguistique et typographique.

Voici un exemple de correction issu du prochain livre AutoÉditeur de Jean-Baptiste VIET. La première capture montre le texte analysé par Antidote, et la seconde montre le texte une fois corrigé. Vous pourrez constater que malgré plusieurs relectures humaines, il subsiste des erreurs !

Quelques explications sur les corrections ?

Tout d'abord, Antidote ne connaissait pas certains mots, comme "Amazon" ou "autoédités". J'ai donc commencé par lui demander d'ignorer ces mots chaque fois qu'ils sont présents, en utilisant la fonction Ignorer les cas identiques. Ensuite, Antidote soulignait également toutes les occurrences de "e-books" qu'il considère comme un anglicisme, et me proposait de le remplacer par livre électronique. Mais ici, le mot était parfaitement choisi par l'auteur du livre. J'ai donc là aussi demandé d'ignorer ce mot. Les "fautes" sont alors passées de 2279 à 1862.

Ensuite, j'ai commencé à analyser le reste. Dès la première ligne, Antidote me signale un problème avec le mot survolant qui se trouve être selon lui dépourvu de complément. Ce n'est pas tout à fait vrai puisque le complément existe, mais il arrive après pendant un an. Cependant, Antidote n'a pas réellement tort. En effet, il convient dans ce cas de placer pendant un an entre virgules. Cela permet alors à survolant de retrouver son complément juste après l'expression placée entre virgules. Cela permet également une meilleure fluidité lors de la lecture. Et ça, c'est un bon exemple de ce que Word ne vous dira pas !

Dans la suite du texte, Antidote signale plusieurs autres points :

Mon exemple s'arrête ici, voici donc le résultat après corrections : 

Vous pouvez constater que dans l'interface Antidote, la mise en page n'apparaît pas. Je trouve cela fort dommage, et je pense que c'est l'un des défauts du logiciel, même si les corrections faites dans l'interface Antidote sont automatiquement reportées dans le document à corriger qui, lui, garde toute sa mise en page

J'aurais pu continuer encore longtemps, et passer tout en revue, mais mon article ferait alors des pages et des pages. J'espère, en tout cas, que cette démonstration vous aura permis de comprendre l'intérêt d'Antidote.

 

Des guides pour comprendre

Antidote, c'est bien plus que le correcteur d'orthographe comme on le connait avec Word. En effet, il possède de nombreux guides linguistiques pour vous aider dans la rédaction (orthographe, lexique, grammaire, syntaxe, ponctuation, style, typographie, phonétique, historiques et points de langue). Dans la capture ci-dessous, vous pouvez apercevoir dans le menu à gauche les différents guides, et à droite un exemple avec le guide concernant le trait d'union :

Antidote est totalement personnalisable en fonction de son utilisateur. Pour cela, lors du premier lancement le logiciel demande à l'utilisateur si le français est sa langue maternelle, et quel est selon lui son niveau à l'écrit.

Mais il est également possible d'affiner cette personnalisation dans les options, en définissant, par exemple, si vous êtes de sexe féminin ou masculin. Ainsi, lorsque vous utilisez le pronom personnel Je, le logiciel sait comment accorder ce qui suit... 

Il est également possible de définir précisément le niveau de langue de l'utilisateur pour, par exemple, autoriser ou pas le langage familier, l'argot etc.

Enfin, il est possible d'avoir des dictionnaires personnels dans lesquels vous pourrez ajouter vos propres mots. Ainsi, ils ne seront pas considérés comme faux, bien qu'ils ne soient pas dans le dictionnaire Antidote.

Toute cette personnalisation permet d'avoir un outil plus précis et donc plus juste dans ses propositions de corrections.

 

Antidote ne s'arrête pas là. Lorsqu'il analyse un texte, il est capable de détecter vos répétitions. Cette fonctionnalité est vraiment très intéressante et en plus elle est paramétrable. Vous pouvez ainsi définir la distance acceptable pour que deux mots identiques ne soient pas considérés comme répétition. Vous pouvez également analyser votre texte pour savoir s'il est plutôt positif, ou plutôt négatif. Le logiciel peut aussi détecter les phrases sans verbe, ainsi que les phrases trop longues (vous avez alors à définir un nombre de mots au-delà duquel la phrase sera considérée comme longue).

 

Une collection de dictionnaires impressionnante

Antidote propose une panoplie complète de dictionnaires. Impossible de ne pas trouver ce dont on a besoin. Outre le dictionnaire des définitions que l'on utilise le plus régulièrement, Antidote propose des dictionnaires de synonymes, d'antonymes, de citations... En tout, il y a 10 dictionnaires !


Un outil multiplateforme

Antidote existe pour Windows, MAC OS et Linux. Un outil fonctionnant sous les 3 plateformes à la fois, c'est assez rare pour être signalé. Mais Antidote, c'est aussi un produit pour iPad (Antidote Ardoise) et iPhone (Antidote Mobile). Il ne manque qu'une version Android, pour être parfait. En optant pour Antidote, vous êtes sûr d'avoir (quasiment) toujours un correcteur avec vous !

D'ailleurs, les diverses captures d'écran de cet article proviennent à la fois de Windows et de Linux.

 

Une intégration complète

L'un des autres points forts d'Antidote, c'est que le logiciel s'intègre avec de nombreux produits pour une utilisation plus aisée :

 

 

 

 

La fonction Anti-Oups ! 

Si vous utilisez Gmail, vous avez peut-être déjà dû voir cela : vous rédigez un email dans lequel vous tapez le mot "pièce jointe", puis vous appuyez sur Envoyer et là un popup vous avertit que vous avez évoqué une pièce jointe, mais que vous n'avez rien joint à votre document. Cette fonction est très pratique, notamment si l'on est un peu étourdi ou que l'on a tendance à cliquer trop rapidement sur Envoyer. Antidote propose la même fonctionnalité pour les logiciels de messagerie (Outlook, Outlook Express, Thunderbird et Windows Live Mail). Cette fonction, baptisée Anti-Oups, permet de lancer automatiquement le correcteur lorsque vous appuyez sur Envoyer afin de vous assurer que votre email ne contient pas de faute. Au-delà, si vous faites mention d'une pièce jointe dans votre message, Antidote se chargera de vous avertir si vous avez oublié de la joindre.

 

Conclusion

Antidote est un produit complet, que l'on prend vite l'habitude d'utiliser. Ses fonctionnalités sont très complètes ce qui permet d'avoir sous la main tout ce dont on a besoin. Comme tout correcteur, il peut reporter des faux positifs, mais cela reste acceptable. Si vous écrivez souvent, ou si vous n'êtes pas très à l'aise avec les diverses règles de grammaire, d'orthographe et de conjugaison de la langue française, je ne peux que vous conseiller Antidote.

édit : La licence Antidote permet de l'installer sur 3 machines (PC ou Mac) dans un cadre familial.

 

Lien sponsorisé

 

Exit mobile version